Test HP TouchSmart 7320 : un tout-en-un qui porte bien son nom

Mobilité
HP TouchSmart Elite 7320 ordinateur monobloc

Efficience énergétique, désengorgement du poste de travail,expériences unifiées multimédia…Tour d’horizon du HP TouchSmart 7320, intronisé sous l’égide du concept “Life Cycle Approach” (bonus galerie photos) .

Effet de mode ou réel attrait pour le concept, la demande d’ordinateurs monoblocs est en croissance chez les particuliers comme dans les petites entreprises.

L’iMac et consorts reprennent des couleurs, jusqu’à entraîner dans leur sillage le marché des PC, à nouveau sur une dynamique positive au dernier pointage.

Le gros des constructeurs s’y essaie avec plus ou moins de conviction. Certains outsiders autoproclamés tel Samsung concentrent davantage leurs efforts sur la mobilité et mettent les quelques billes qu’il leur reste dans l’environnement à l’entour du poste de travail.

Aux antipodes, HP met du sien dans la démarche. Sorti en fin d’année 2011, son TouchSmart 7320 s’inscrit dans une lignée de 7 machines de la trempe All-in-One, sous l’égide d’un credo : “Life Cycle Approach”.

L’idée sous-jacente est d’optimiser le coût total sur la vie complète du produit (ou TCO, Total Cost of Ownership), ce qui passe notamment par les problématiques d’encombrement, d’agrément et d’économies d’énergie.

A cet effet, tout est intégré dans un généreux châssis de quelque 11 kilos, articulé autour d’un écran tactile de 21,5 pouces. En outre, la richesse de la connectivité sans fil fait écho à cette volonté de tendre vers le fameux “bureau sans câbles”.

Si ce type de terminal est un succès commercial, ils affichent tout de même certaines limites. Or, à 950 euros TTC, le TouchSmart 7320 reste significativement plus onéreux qu’un ordinateur traditionnel. Les vaut-il ?

ITespresso.fr a fait le tour de la question, au-delà de l’inexorable comparaison avec l’Apple iMac. Les conclusions sont sans appel… et pas forcément défavorables à HP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur