NAS Iomega StorCenter et caméras IP Axis : un duo parfait pour la vidéo-protection ? (galerie photos)

Mobilité
Caméra IP Axis M1031-W objectif

Iomega met en avant le fait sue ses NAS StorCenter sont compatibles avec les caméras IP d’Axis. A l’épreuve de la réalité; quels sont donc les bienfaits de cette alliance dans l’exercice de la vidéo-protection ? Petit tour d’horizon.

Donner un supplément d’âme aux dispositifs NAS au-delà du simple stockage d’entreprise, en lui donnant accès à des services à valeur ajoutée : louable mission que celle d’Iomega, qui prétend en l’occurrence transformer ses produits StorCenter en serveurs de vidéo-protection compatibles avec plusieurs centaines de modèles de caméras IP.

La stratégie semble élaborée et les rouages, bien huilés. Simple en apparence, l’alliance entre les deux mondes abonde de fonctionnalités insoupçonnées, tout en restant financièrement accessibles aux PME.

A l’heure du décollage du marché de la vidéo-protection, Iomega s’est allié avec l’équipementier Axis, grand spécialiste devant l’Eternel des caméras IP.

Pour refermer la boucle, restait à exploiter tout le potentiel des StorCenter dans un tel cas de figure, non seulement en s’appuyant sur leur évolutivité matérielle (confer notre test), mais aussi en peaufinant l’écosystème logiciel, pilier fondamental dans l’exercice de la vidéo-protection.

A l’épreuve des faits

Installée dans le cadre d’un test en plusieurs volets, la configuration de NetMediaEurope s’est adaptée instantanément à la mise en place sur le réseau de deux caméras Axis M1031-W.

Et pour cause : les NAS d’Iomega intègrent une prise en charge native de ces modèles. Une mise à jour n’est cependant pas de trop pour bénéficier des dernières avancées en la matière.

La DSI – s’il y en a une dans l’entreprise utilisatrice – peut procéder à la mise à niveau via un paquet logiciel ou se connecter sur la page ad hoc d’administration Web pour lancer l’installation en arrière-plan.

En quelques minutes, l’ensemble est prêt à fonctionner. On a dès lors affaire à des caméras robustes malgré leur petit gabarit. Petit bémol esthétique : leur coloris blanc les distingue sur les surfaces un tant soit peu foncées (la plupart des bureaux). Mais c’est bien peu de chose !

Inclinable à volonté sur tous les axes grâce à leur pied ergonomique à souhait, les M1031-W peuvent se loger dans les recoins les plus exigus (ou en hauteur), sans impression de fragilité à la clé.

Le châssis ? Il semble bien construit. Les ports d’alimentation et de connexion Ethernet restent accessibles, au même titre que l’unique commutateur matériel, un bouton-poussoir surmonté de trois diodes témoin.

En façade, l’objectif central s’accompagne d’un microphone, d’un projecteur LED et d’un détecteur infrarouge, ainsi que d’un haut-parleur.

Le parfait petit arsenal de l’IT Manager en quête d’une solution simple à mettre en place, ergonomique et suffisamment fonctionnelle, d’autant plus qu’à défaut d’une sortie transistor, d’une entrée numérique ou de capacités d’alimentation par Ethernet (PoE), une interface Wi-Fi à la norme 802.11g est disponible.

Disposant d’une adresse IP propres, ces caméras pourraient constituer dans l’absolu une porte ouverte aux intrusions. Protéger son accès Internet en amont reste donc une condition requise avant de mettre le tout à l’épreuve.

Greffées sur le réseau en DHCP, les caméras sont – on l’a dit – presque immédiatement détectées par les StorCenter. La solution Axis Media Control fournie en standard suffit à les administrer, mais l’intégration plus poussée avec l’environnement Iomega simplifie l’expérience de gestion.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur