Test Logitech Tablet Keyboard : un complément de choix pour l’iPad

MobilitéTablettes

Logitech assume le choix d’une ultra-dépendance vis-à-vis de l’iPad, quitte à en oublier les solutions alternatives. Emblème d’une gamme acquise à la cause d’Apple, le clavier Tablet Keyboard.

Logitech a beau avouer, à demi-mot, s’enfoncer dans l’iPad-dépendance, cette transition s’effectue sans heurts, presque dignement. Avec son Tablet Keyboard, le constructeur suisse se met à l’heure de Cupertino et parvient à faire de la reine des ardoises tactiles un appareil polyvalent, capable de s’adonner à des tâches productives.

Longtemps cantonné au rôle de complément passif à des ordinateurs dont il restait l’esclave consommateur de contenus, l’iPad est en passe de rompre le cordon ombilical grâce au concours d’iOS 5.

Dépourvu de tout dispositif de pointage et de saisie sinon son écran tactile, le protégé d’Apple manque néanmoins de saveur et de réactivité. Lever systématiquement le doigt pour atteindre la cible et déclencher une commande finit par lasser à la longue.

Logitech surfe sur la démocratisation des tablettes et prend le problème à bras le… clavier. Son Tablet Keyboard dote l’iPad d’un compagnon indispensable dans l’exercice de la mobilité.

Le constat demeure moins évident dans le cadre d’un usage domestique, mais l’on se persuade sans mal des bienfaits de l’adjonction d’un tel dispositif externe à un appareil renfermé sur lui-même.

Séduit ou intrigué, qu’importe, l’utilisateur se prendrait presque à rêver d’une souris dont l’absence, pesante, vient à se faire ressentir, alors que les équipements 2-en-1 (clavier et pavé tactile) ne sont plus un secret pour Logitech.

Pourtant, l’ensemble est, de prime abord, si cohérent, que le jeu en vaut la chandelle. Reste à se jeter goulûment ce sésame tout de même affiché à 59,99 euros. Et constater que les promesses sont une chose, quand la pratique en est une autre.

Logitech Tablet Keyboard for iPad


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur