Tester ses apps mobiles dans le cloud : AWS s’empare d’AppThwack

Apps mobilesEntrepriseFusions-acquisitionsMobilitéStart-up
amazon-appthwack
1 0

Amazon Web Services a acquis la start-up AppThwack, dont les solutions de test d’applications mobiles ont été intégrées dans l’offre AWS Device Farm.

Dévoilée la semaine dernière et officiellement accessible depuis le 13 juillet, l’offre AWS Device Farm, qui permet de tester des applications mobiles sur un grand nombre de terminaux hébergés dans les data centers d’Amazon Web Services, a été construite pour partie grâce aux technologies d’AppThwack.

Le fournisseur de solutions cloud rattaché au groupe e-commerce Amazon vient d’annoncer avoir mis la main sur cette start-up de l’Oregon qui s’est spécialisée dans le domaine depuis 2012.

Soutenu à hauteur de 600 000 dollars par divers profils d’investisseurs (des accélérateurs comme Upstart Labs, des fonds de capital-risque comme Portland Seed Fund, des groupements de business angels comme TiE Angels Oregon…), AppThwack compte, dans son portefeuille de clients, des références nommées Mozilla, New Relic ou encore Symantec.

Autant d’entreprises qui se sont vu fixer une date butoir : au 1er septembre 2015, les services d’AppThwack ne seront plus disponibles que via AWS Device Farm. Le modèle économique économique est le suivant : 250 minutes de tests gratuites, puis 17 cents la minute pour chaque terminal (ou bien, pour les plus gros utilisateurs, un forfait fixe à 250 dollars par mois et par appareil).

Alors qu’AppThwack autorise les tests avec iOS, ce n’est pas encore le cas pour AWS Device Farm, qui se limite pour l’heure à Android et à son dérivé Fire OS.

Amazon promet un effort d’intégration « dans les prochaines semaines », sans changement dans la méthode d’utilisation du service : les développeurs envoient leur application (.apk), celle-ci est lancée sur la machine souhaitée (il ne s’agit pas d’un émulateur). Un rapport détaillé est fourni à l’issue de la phase de test, avec, comme le note Silicon.fr, des captures d’écran et des benchmarks.

Crédit photo : Georgejmclittle – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur