TF1 affine sa stratégie haut débit et monte sur le mobile

Mobilité

Le groupe audiovisuel a signé un accord Internet avec Neuf Cegetel et s’allie avec Bouygues Télécom autour d’une offre de téléphonie mobile.

TF1 se lance dans la déclinaison de thématiques éditoriales fédératrices à tout rompre sur tous les supports numériques : PC, mobile, baladeurs?A l’occasion de la présentation des résultats financiers en 2005 du groupe audiovisuel, son PDG Patrick Le Lay a fait le point sur les activités dédiées aux nouveaux médias.

Sa division e-TF1 a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 68,7 millions d’euros, en hausse de 44%. Elle affiche également un résultat opérationnel de 6,3 millions d’euros (+152%).

Après avoir distingué l’année dernière des nouveaux services liés à la vidéo à la demande et le commerce électronique (voir édition du 1er septembre 2005), TF1 souligne dorénavant les “opportunités du haut débit”.

Internet et Télévision

Dans le domaine de l’Internet, le groupe audiovisuel va signer un accord avec Neuf Télécom qui comprend un pendant éditorial et commercial. e-TF1 va apporter du contenu pour le portail des abonnés de l’offre Neuf tandis que la régie TF1 Publicité prendra en charge la commercialisation des espaces publicitaires de Neuf.fr.

En 2002, Neuf Télécom et TF1 avaient entamé une première collaboration pour tester une offre de télévision haut débit (projet Dream TV). Mais, finalement, le groupe audiovisuel s’est tourné vers France Télécom pour se raccrocher au lancement de MaLigne TV en décembre 2003. Les ponts n’ont pas été coupés pour autant. Depuis mai 2005, Neuf Télécom propose à ses abonnés d’accéder au bouquet de télévision par satellite TPS (voir édition du 10 mai 2005).

D’autre développements Internet sont programmés sur la feuille de route 2006 d’e-TF1 comme le lancement de PlayOne, une nouvelle plate-forme de jeux audiovisuels multi-supports (Internet, mobile et télévision), et un service communautaire visant les 15-34 ans afin d’exploiter sous forme de blogs les contenus audiovisuels produits par les internautes (nom de code : le.buzz).

Mobile et divertissement

Sur le front de la mobilité, TJM, la co-entreprise fondée par TF1 et Jet Multimédia (une filiale de Neuf Cegetel), va entrer en phase opérationnelle. Annoncée en novembre 2005 (voir brève du 9 novembre 2005), cette société a vocation à développer des services mobiles de divertissement. TJM compte générer un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros d’ici la fin de l’année.

Le volet le plus ambitieux porte sur le lancement d’un projet de téléphonie mobile associant TF et Bouygues Télécom. Les deux filiales du groupe Bouygues ont signé un accord de cinq ans. L’offre TF1 Mobile est présentée comme une offre de voix et de services attractives pour les clients avec un positionnement marketing “original”. Le lancement du service est prévu dans le courant de cette année. A priori, TF1 considère son alliance avec Bouygues Télécom comme un levier pour développer la marque TF1 sur le mobile. Pour l’instant, le groupe audiovisuel n’envisage pas d’adopter le statut de véritable opérateur mobile virtuel (MVNO).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur