TF1 muscle son jeu pour la Coupe du monde de rugby

Marketing

A l’occasion de la Coupe du monde de rugby, TF1 mise sur Internet et les plates-formes mobiles pour diffuser, sur un portail dédié, des matches en direct et de nombreux contenus exclusifs.

Pour le moment, le nouveau portail rugby mis en place par TF1 n’est qu’un site comme tant d’autres. Mais en ce jour du 9 septembre 2011, marqué par le coup d’envoi de la Coupe du monde, il va radicalement changer de visage pour s’immiscer dans le quotidien du ballon ovale.

En partenariat avec Eurosport (non retenu parmi les diffuseurs officiels de la compétition) et Rugbyrama, TF1 compte retransmettre bien plus que cette vingtaine de rencontres proposées en direct, décalage horaire compris.

Directeur délégué de la chaîne, Jean-François Mulliez évoque en effet “un dispositif d’envergure […] autour de l’événement sportif de l’année“.

Au programme, 48 matches en différé, proposés en intégralité dès le coup de sifflet final. Cette télévision de rattrapage s’associera à des rubriques telles que les meilleurs moments et les commentaires d’experts débauchés pour l’occasion.

Pour la plupart dépêchés au pays du haka et des All Blacks par le Midi Olympique, ces spécialistes analyseront le déroulement des rencontres, de l’avant-match au compte-rendu.

Ils alimenteront en parallèle un fil d’actualités agrémenté de statistiques, d’interviews de personnalités bien connue en Ovalie, ainsi que de photographies prises jusque dans l’intimité des vestiaires, notamment du XV de France.

Stéphane Cohen prendra quant à lui les rênes d’une gamme annexe d’émissions accessibles via le portail MyTF1, disponible dans les bouquets télévisuels ADSL et fibre des quatre grands opérateurs français.

Face aux dix heures de décalage entre la France et le Nouvelle-Zélande, TF1 lance étend son dispositif aux terminaux mobiles. iPhone et iPad bénéficient même d’applications dédiées.

Et Jean-François Mulliez d’en conclure que “l’offre numérique sera incontournable, car elle permettra […] de suivre la compétition 24 heures sur 24“.

Après un exercice 2007 marqué par les multiples initiatives des opérateurs pour associer Internet à la planète rugby, cette Coupe du Monde pourrait bien se dérouler sous l’égide du Web mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur