Thales s’attaque à la gestion de l’information

Cloud

Le groupe français d’électronique de défense Thales annonce la création d’une nouvelle entité dédiée à la gestion de l’information textuelle. Kalima se veut au coeur du text-mining, nouvelle tendance visant à extraire, à structurer et à organiser le contenu à des fins d’analyse. IBM Global Services intervient au côtés de Kalima comme partenaire privilégié.

En partenariat avec IBM Global Services, Thales vient de créer une nouvelle entité, Kalima, dédiée à l’analyse et à la gestion automatique de l’information. La société est composée de personnels provenant des laboratoires de recherche des deux sociétés fondatrices. Kalima est en quelque sorte au carrefour de plusieurs tendances : le knowledge management, la gestion de la relation client, la gestion des contenus… Les spécialistes désignent ce marché sous l’appellation text-mining. Celui-ci désigne en réalité l’ensemble des méthodes et techniques appliquées à des informations textuelles, sous forme électronique, et qui visent à structurer et à organiser leurs contenus à des fins d’analyse. Kalima est d’ailleurs un acronyme signifiant “Knowledge, Acquisition and Lingware Management Applications”.

Face aux immenses quantités d’e-mails qu’une entreprise reçoit chaque jour, il devient effectivement de plus en plus difficile de gérer et de traiter ces informations. Pour gagner du temps, il faut être capable de rediriger intelligemment et automatiquement les e-mails vers les bonnes personnes. Pour cela, il faut des applications capables de lire et d’interpréter l’information. C’est sur ce marché que se positionne Kalima. Un marché qui, bien entendu, est en pleine explosion. Un des points importants consiste à proposer des solutions capables de fonctionner avec les bases de données de l’entreprise afin non seulement d’avoir un historique du client, mais aussi de permettre dans certains cas de mettre à jour des données.

IBM apporte son savoir-faire

Thales est l’actionnaire principal de Kalima, dont il possède les deux tiers des parts, le reste étant détenu par les salariés fondateurs issus des deux sociétés. IBM, qui apporte notamment son savoir-faire avec du personnel mais aussi des accords de licences, sera le partenaire privilégié de Kalima.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur