The Venice Project, gros consommateur de bande passante

Cloud

La nouvelle application orientée télévision en peer to peer, qui est en cours
de test, nécessiterait au moins un gigaoctet sur 10 heures d’usage.

Les beta testeurs du Venice Project, du nom de ce nouveau service de télévision en mode peer to peer, ont été mis en garde contre des risques de dépassement de la bande passante en cas de gestion imprudente de leur logiciel.

The Venice Project est le fruit de la dernière collaboration entre le fondateur de Skype, Niklas Zennström, et le fondateur de Kazaa, Janus Friis, qui se décrit comme un entrepreneur sur Internet à l’esprit agitateur en proposant des technologies “de rupture”.

Alors que Skype et Kazaa offrent respectivement des services de téléphonie et de téléchargement de musique sur des réseaux IP, Venice Project a pour vocation d’offrir aux utilisateurs un vaste éventail de programmes télévisés grâce à une connexion haut débit.

Les beta testeurs du Venice Project, du nom de ce nouveau service de télévision en mode peer to peer, ont été mis en garde contre des risques de dépassement de la bande passante en cas de gestion imprudente de leur logiciel.

The Venice Project est le fruit de la dernière collaboration entre le fondateur de Skype, Niklas Zennström, et le fondateur de Kazaa, Janus Friis, qui se décrit comme un entrepreneur sur Internet à l’esprit agitateur en proposant des technologies “de rupture”.

Alors que Skype et Kazaa offrent respectivement des services de téléphonie et de téléchargement de musique sur des réseaux IP, Venice Project a pour vocation d’offrir aux utilisateurs un vaste éventail de programmes télévisés grâce à une connexion haut débit.

Selon un rapport publié sur le site out-law.com, les développeurs ont lancé l’avertissement suivant : “En une heure de visualisation, 320 Mo sont téléchargés en amont et 105 Mo en aval, ce qui signifie que l’application dépassera le cap d’un Go en 10 heures.

En plus, il faut savoir que le logiciel continue de fonctionner en arrière-plan après fermeture de la fenêtre principale et ne cesse donc de consommer de la bande passante.

Les directives recommandent une gestion extrêmement prudente de la part de l’utilisateur. “Si l’utilisation de votre bande passante vous est facturée au mégaoctet ou que vous êtes limité par votre FAI, vous devez veiller à quitter entièrement le client projet Venise à chaque fois que vous avez fini de l’utiliser“.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 4 janvier 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur