Thomson lance la carte mémoire à usage unique

Mobilité

Une carte Flash économique mais sur laquelle on ne peut écrire qu’une fois. Tel est le produit que Thomson Multimedia lancera dans le courant de l’année en direction des utilisateurs de baladeurs MP3, PDA et autres périphériques de lecture/écriture.

On l’attendait du côté de SanDisk, CompactFlash, Toshiba, Nec ou encore Sony. C’est finalement Thomson Multimedia (TMM) qui, le premier, a profité du CES de Las Vegas pour annoncer le lancement de cartes mémoires issues de la technologie Matrix 3-D (voir édition du 6 décembre 2001). TMM commercialisera ses cartes sous la peu évocatrice marque Technicolor.

Les Technicolor digital memory cards adopteront les formats Flash courants comme le CompactFlash, le SmartMedia ou encore les Multimedia Card et Secure Digital. Thomson vise le marché grand public des lecteurs MP3, caméscopes et appareils photo numériques, PDA, etc. Comme Matrix, Thomson annonce des prix défiant toute concurrence sans pour autant être très disert sur le sujet. Le seul indice disponible est que le prix de cette carte devrait être équivalent à celui d’un film argentique pour appareil photo. Pour quelle capacité ? Pour l’instant, on ne sait pas. Attention, la technologie Matrix 3-D est de type write-once. Autrement dit, on ne peut écrire qu’une seule fois sur la carte. Une fois celle-ci pleine, elle est bonne à jeter, sauf à des fins de stockage. Le grand public appréciera-t-il ce concept ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur