Thomson se voit au coeur de la maison numérique de demain

Mobilité

Téléphone radios Internet, tablette Wi-Fi d’accès aux contenus, base de gestion de la musique… La maison numérique est un vaste réseau selon Thomson.

Quel visage aura le domicile familial d’ici 2010? Selon Romain Waller, responsable des solutions IP Premises de la division Systems chez Thomson, “le hub sera le centre de la maison numérique“. Un noeud de réseau dédié à la distribution des contenus qui arrivent d’Internet vers les différents périphériques, tout en gérant les services pilotées par l’utilisateur depuis les différents terminaux du domicile. C’est déjà une réalité à travers les “boxes” des fournisseurs d’accès. Chez Thomson, cela se concrétise avec le BT Hub, la passerelle que le constructeur fournit à l’opérateur britannique BT, ou encore la Livebox d’Orange.

Derrière ces deux boîtiers se profilent un ensemble de services multimédias dont la diffusion de contenus (radio, musique, télévision) et de jeux vidéo constituent, en complément d’Internet et de la téléphonie sur IP, l’essentiel des offres actuelles. Des offres appelées à se développer vers des services de télésurveillance et de domotique sans oublier la convergence fixe-mobile à travers les téléphones UMA (qui gèrent dynamiquement le signal GSM ou Wi-Fi selon la situation).

Selon Thomson, qui fournit environ 200 clients BtoB (comme les opérateurs) dans le monde en matière de produits réseaux numériques résidentiels, le marché arrive aujourd’hui sur une offre de renouvellement évaluée à 2 milliards d’euros. L’occasion pour le constructeur de proposer ses propres solutions numériques.

Un téléphone DECT pour piloter sa musique

A commencer par le Symbio. Ce téléphone DECT aux allures rétro post modern sert de haut parleur d’appoint que l’on trimbale dans les différentes pièces de la maison pour écouter les radios Internet. Celles-ci sont gérées par Thomson directement qui met à jour la liste des stations disponibles en ligne. Si le constructeur ne garantit pas l’exhaustivité, l’offre compte des centaines de radios mondiales. A terme, le téléphone, aujourd’hui vendu autour de 150 euros, pourrait intégrer des fonctions de VoIP directement. Pour le moment, cette tâche est dévolue à la box sur laquelle la base du Symbio vient se connecter.

Toujours dans le domaine musical, Thomson propose une Music Box. Il s’agit d’un petit boîtier relié au PC et disposant d’une sortie jack pour connecter une paire d’enceintes. Compatible UPnP (pour la détection automatique des périphériques du réseau) et DLNA (Digital Living Network Alliance) pour faciliter le partage des contenus entre les différents équipements), la Music Box se pilote directement à partir d’un combiné DECT qui se transforme pour l’occasion en télécommande et offre le contrôle des sources (PC, disque dur, Internet…) et sorties des contenus.

Enfin, Thomson croit beaucoup au concept de petit écran mobile sous forme de tablette Wi-Fi. Le Portable InfoCenter dispose d’un écran tactile de 8 pouces en 800 x 480 (WVGA) capable d’accéder à tous les serveurs du réseau (musique, photos, vidéo, TV…). Doté du Wi-Fi 802.11n et des puces de décodage vidéo, l’InfoCenter est capable de se connecter au bouquet TV de la boxe, d’afficher des vidéos et jeux du PC et, bien sûr, des services Internet et e-mail. A terme, le Portable InfoCenter pourrait intégrer un décodeur DVB-H pour la réception de la télévision mobile personnelle.

En route vers les Femto Cell

Développés à partir de briques applicatives ouverte et de protocoles standards (sous Linux), ces produits s’adressent aux opérateurs qui pourront les personnaliser afin de fidéliser leurs clients ou conquérir de nouveaux abonnés à travers des services inédits. Pour le moment, aucun accord opérateur n’est publiquement annoncé. Le constructeur devrait faire des annonces importantes dans les prochaines semaines.

Thomson poursuit par ailleurs ses développements à travers les routeurs, décodeurs et, surtout, les Femto Cell (cellules “femto”), ces mini antennes 3G résidentielles qui amplifient le signal sans fil à domicile. Porteuses de nombreux services convergents fixes-mobiles, les Femto Cell entrent dans les prochains axes de développement des opérateurs et fournisseurs d’accès.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur