Tiller dégaine sa borne de commande intelligente

Apps mobilesEntrepriseMobilitéStart-up
Tiller Self Order
1 4

Déjà concepteur d’une caisse enregistreuse connectée sur iPad, Tiller rend disponible pour les restaurateurs Tiller Self Order, sa borne de commande de plats intelligente.

Connu pour sa solution de caisse enregistreuse tactile et connectée sur iPad pour les commerçants, Tiller dévoile  aujourd’hui un nouveau dispositif de borne de commande intelligente, baptisé Tiller Self Order.

A l’aide de cette solution, les clients d’un restaurant peuvent commander directement leurs plats à partir d’une application mobile dédiée. Les commandes effectuées sont ensuite directement transmises en temps réel au restaurateur qui peut ainsi lancer la préparation des plats.

Gain de temps pour le client et le commerçant, gain de productivité… Tiller Self Order transmet la commande effectuée en quelques clics directement sur la caisse enregistreuse Tiller du restaurateur.

La start-up, fondée en 2014 par Dimitri Farber, Josef Bovet, Vincent Oliveira et Scott Gordon, a désormais pour ambition de proposer à ses clients un écosystème complet  et intégré de services consacrés à l’optimisation des processus opérationnels et stratégiques.

« Pour les établissements de restauration rapide, les bornes d’auto-commande présentent des avantages évidents : elles accélèrent le service, fluidifient le service aux heures de pointe, réduisent les coûts de main-d’œuvre, et aident à développer le volume des commandes. Dans l’ensemble, cette technologie, unique sur le marché, marque le début d’une nouvelle ère d’intelligence et de gestion des affaires, avec le lancement d’algorithmes prédictifs aidant les commerçants à obtenir les données dont ils ont toujours rêvées », analyse Dimitri Farber, co-fondateur de Tiller.

Actuellement, la start-up compte plus de 1 300 clients (fast-food, restaurants traditionnels, magasins de retail (Monoprix, Lidl), centres commerciaux, stades sportifs (Stade Toulousain, Racing 92, le Stade de France)).

En avril dernier, elle avait levé 4 millions d’euros pour se lancer à l’international et renforcer ses effectifs.

 

Retrouvez l’interview de Dimitri Farber réalisée par ITespresso.fr au Salon e-Marketing 2016 :

 

 

Crédit image : Tiller


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur