Timeline et vie privée : Facebook s’explique, le doute subsiste

Marketing

Le réseau social dément l’existence d’une faille. En revanche, des messages datant de 2009, visibles sur les anciens profils, sont susceptibles de remonter. Guère rassurant.

Bug ou pas bug sur Facebook ? Des messages privés de 2009 et période antérieure seraient visibles sur le bloc de publication (timeline) des membres du réseau social.

Facebook dément toute défaillance de sa plateforme communautaire.

Un porte-parole de Facebook France a expliqué : ‘”Une minorité d’utilisateurs de Facebook s’est inquiétée en voyant s’afficher des messages qu’ils pensaient privés sur leur Journal (Timeline). Les ingénieurs de Facebook ont analysé ces requêtes et confirmé que les messages en question étaient des anciennes publications, visibles précédemment sur leur profil.”

Tout en poursuivant : “Facebook affirme qu’il n’y a eu aucune faille dans la sécurité des données des utilisateurs”.

Pourquoi ces anciennes contributions remontent-elles ? “En fait, à l’époque, Facebook n’usait ni des J’aime, ni des commentaires en direct”, précise Gizmodo.fr.

“Pour converser, les gens devaient se laisser des messages directement sur leurs murs, qui aujourd’hui font penser à des messages privés”.

Donc ceux qui ont découvert avec effroi le retour d’anciennes publications “auraient pu être induits en erreur par la manière dont fonctionnait le service auparavant”.

Mouais, cela nous laisse dubitatif. Certes, on peut modifier les règles de confidentialités sur Facebook.

“Mais attention : cela n’affecte pas les messages privés que vous avez pu envoyer en 2008 et 2009. Il faut pour cela que vos amis eux-mêmes restreignent l’accès à leur journal, comme vous venez de le faire”, précise Rue89.

Mais ce n’est pas fini pour le réseau social en termes de sécurité IT : selon Zataz, le service webmail de Facebook (avec des adresses du type “nom de l’utilisateur@Facebook.com”) serait exposé à faille de type Cross-Site Scripting (XSS).

“Pour finir avec ce sujet, le certificat de sécurité de https://thefacebook.com présente un problème. C’est du moins ce qu’indiquent Firefox et Internet Explorer”, précise le site média spécialisé dans les affaires de piratage.

L’action Facebook ne vaut que 15 dollars, selon Barron’s
En Bourse, ce n’est guère reluisant non plus : le cours du titre Facebook a chuté de 9,06% dans la journée du lundi 24 septembre. Motif avancé pour expliquer cette dégringolade. Selon le magazine financier américain Barron’s, le titre du réseau social ne vaut que 15 dollars. Actuellement, l’action sur le Nasdas tourne autour de 20 dollars. Loin des 38 dollars lors de l’introduction en Bourse en mai.

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Etes-vous incollable sur Facebook ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz
——————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur