Mes titres-restaurant sur mon mobile : Resto Flash lève 1,25 million d’euros

CloudEntrepriseLevées de fonds
levee-fonds-resto-flash

Avec Resto Flash, une start-up parisienne fait appel à des investisseurs comme Pierre Kosciusko-Morizet ou Xavier Niel pour renforcer ses assises sur le marché de la dématérialisation des titres-restaurant.

La start-up Octoplus, qui exploite le service Resto Flash, compte surfer sur la dématérialisation des titres-restaurant en France et exploiter le smartphone comme canal de diffusion. Elle vient de lever 1,25 million  d’euros auprès d’une série d’entrepreneurs comme Pierre Kosciusko-Morizet et Olivier Mathiot (cofondateurs de PriceMinister, Xavier Niel (Free), Fabien Pierlot (Coyote System) et Philippe Bertinchamps (ex n°2 d’Accor Services devenu Edenred). Une première levée de fonds avait été réalisé en juillet 2011 (900 000 euros).

Les fonds vont permettre de renforcer les équipes (commerciales notamment) et d’accélérer le développement de Resto Flash dans les grandes villes de France sur le territoire national.

La jeune pousse prend en charge la gestion des titres-restaurant de 20 000 salariés et recensera 5000 restaurants affiliés d’ici l’été. Côté utilisateur, il faut télécharger une application dédiée (disponible sur iOS ou Android) sur son smartphone. Côté restaurateur, pour l’encaissement, l’établissement doit être équipé d’un terminal dédié, fourni par Resto Flash, permettant de scanner les titres-restaurant numériques.

Lancé en 2011, Resto Flash a le soutien d’investisseurs de premier plan tels que Avec cette nouvelle levée de fonds de 1,25 million d’euros, les investisseurs ont souhaité donner à Resto Flash les moyens d’accélérer son développement, via un renforcement des équipes commerciales et un déploiement rapide de l’offre sur l’ensemble du territoire.

Créé en avril 2011 par Emmanuel Rodriguez-Maroto et David Contour, Resto Flash se positionne comme le 1er émetteur de titres-restaurant numériques sur mobile en France et dans le monde. Sachant qu’il existe un petit bouquet de prestataires qui travaillent en France sur la dématérialisation du ticket-restaurant comme Moneo Resto.

La start-up, qui déclare avoir déposé un brevet pour le procédé technologique, a reçu le soutien d’Oséo et de la Région Ile-de-France et a été distinguée à plusieurs reprises (notamment par le Réseau Entreprendre Paris de Scientipôle Initiative).

Resto Flash est également administratrice du FSMSC (Forum des Services Mobiles Sans Contact pour le collège des PME) et membre actif du pôle de compétitivité Cap Digital.

Quiz : Connaissez-vous le Bluetooth ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur