Tizen : le nouvel OS mobile basé sur Linux publie ses sources et un SDK

Cloud

L’OS libre Tizen fait ses premiers pas avec un premier jet de sources et un SDK publiés. Les développeurs vont pouvoir découvrir le système.

La Linux Foundation a publié une version préliminaire de son OS mobile libre Tizen.

En pratique, il s’agit d’une preview des codes sources et un kit de développement logiciel (SDK) qui sont publiés.

Les développeurs intéressés pourront ainsi s’approprier le projet.

Tizen est soutenu par la Linux Foundation, Intel et Samsung. Ce nouvel OS mobile avait été annoncé en septembre 2011.

Il devrait regrouper les forces dispersés des développeurs et de codes issus de MeeGo (Intel) et de LiMo (projet réalisé en 2007 pour le compte de Linux Mobile par Samsung, Motorola, NEC, NTT DoCoMo, Panasonic Mobile Communications et Vodafone).

Ils avaient promis une première version pour le premier trimestre 2012, compatible avec les architectures ARM et x86.

Pari tenu au moins pour le x86 (utilisé par Intel), le support d’ARM étant encore incomplet.

Mais les codes et outils révélés ne sont pas encore exploitables.

Ils sont simplement là pour tenter de rassembler une communauté de développeurs autour du projet open source.

La prolifération des OS mobiles pourrait les rendre frileux mais Tizen présente plusieurs avantages.

Avec la version mobile d’Ubuntu développée par Canonical, c’est une des rares initiatives libres basées sur Linux qui soit soutenue par des poids lourds.

D’autant qu’Android s’attire de nombreuses critiques de la part des personnalités du logiciel libre (comme Richard Stallman, co-fondateur du système GNU-Linux avec Linus Torvald).

Et il aura l’avantage d’être – théoriquement – très simple à utiliser pour les développeurs.

Par exemple, il se basera largement sur les technologies Web, en particulier HTML 5 (et ses dérivés comme le CSS 3 et le JavaScript) et la Wholesale Applications Community (WAC, une plate-forme ouverte et multi-OS d’applications créée par une soixantaine d’opérateurs).

Les champs d’exploitation de Tizen devraient être larges : tablettes, smartphones, netbooks, TV connectées et même les “voitures intelligentes“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur