TNT HD : vers un succès de la bascule audiovisuelle

Mobilité
CSA-TNT-HD
0 10

Sans soucis apparents, la France métropolitaine a basculé dans la TNT en haute définition généralisée dans la nuit du 4 au 5 avril.

Mission accomplie ? Dans la nuit du 4 au 5 avril, la France métropolitaine a basculé dans la TNT en haute définition généralisée. « Avec succès », estiment de concert l’ANFR, le CSA et TDF.

On attend une éventuelle réaction du gouvernement à propos de cette étape importante pour l’audiovisuel (les Français ont accès à 26 chaînes gratuites de la TNT, intégrant LCI) d’un côté et les télécoms de l’autre (mise à disposition de ressources hertziennes dans la bande 700 MHz au nom du deuxième dividende numérique).

Depuis novembre 2015, une campagne d’information avait été menée pour accompagner les téléspectateurs dans ce passage à la TNT HD.

L’ANFR a émis quelques statistiques sur la dernière ligne droite à travers le centre d’appels dédié (5 avril arrêtés à 16h)  : 133 500 appels reçus depuis 6 heures du matin, 1289 téléconseillers mobilisés lors des pics d’appels et 72 % des appelants ont plus de 60 ans.

Logiquement, plus des 50 % des appels concernent la question de la recherche des chaînes. Un site Internet dédié est également disponible.

De son côté, l’opérateur de télédiffusion TDF a confirmé que l’ensemble des opérations techniques liées au changement de norme en MPEG-4 et au passage de 8 à 6 multiplex ont été réalisées avec succès.

« A 8h00 du matin, la quasi-totalité des français avaient accès à toutes les chaines de la TNT en HD », assure TDF. L’opérateur avait plusieurs missions sensibles en lien avec la bascule : mettre à niveau les têtes de réseau nationales et régionales vers les 1627 émetteurs du réseau TNT, rétablir les signaux dans la nouvelle configuration et ouvrir la bande 700 pour les réseaux mobiles en Ile-de-France.

Sur le volet télécoms, Bouygues Telecom n’a pas perdu de temps pour communiquer sur le passage aux travaux pratiques en lien avec le dividende numérique.

Dès le 6 avril, l’opérateur commencera à exploiter de manière commerciale le premier site 700 Mhz dans le 13ème arrondissement de Paris.

Le déploiement se poursuivra « au rythme de la libération des fréquences prévue par le CSA », précise Bouygues Telecom.

De son côté, l’ARCEP propose de consulter sur son site Web le calendrier de disponibilité des fréquences 700 MHz en France métropolitaine (liste des communes en fichier PDF) prévue entre avril 2016 et juillet 2019.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur