TNT : la Basse-Normandie dit oui au tout numérique

Mobilité

Dans la nuit du 8 au 9 mars, la Basse-Normandie est passée pour de bon de la télévision analogique au tout numérique, permettant aux 600 000 foyers de la région de recevoir les chaînes de la TNT.

La Basse-Normandie vient de dire définitivement adieu à la télévision analogique. En effet, cette région française a basculé vers la TNT (Télévision Numérique Terrestre) dans la nuit du 8 au 9 mars.

La Basse-Normandie rejoint ainsi l’Alsace dans ce nouvel univers du tout numérique, qui avait franchi le pas il y a quelques semaines, dans la nuit du 1er au 2 février dernier.

Ainsi, dès le début de cette matinée, les trois principaux émetteurs numériques de Caen, d’Alençon et de Mortain ont commencé à diffuser leur signal numérique.

Tout au long de la journée, les 19 autres émetteurs secondaires se mettront en route pour permettre, dès 19h, aux 600 000 foyers de Basse-Normandie de recevoir, gratuitement, depuis leur télévision, les chaînes de la TNT.

Pour préparer au mieux la conversion au 100%  numérique, qui devrait être finalisée sur le territoire français d’ici le 30 novembre 2011, le gouvernement avait débloqué, à la fin de l’année dernière, une enveloppe de 56 millions d’euros pour aider les foyers situés dans les zones d’ombres de la TNT.

Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d’Etat en charge de l’Economie numérique, avait ainsi précisé qu’ “environ 100 millions d’euros seront consacrés à accompagner ces foyers qui recevaient la télévision analogique par l’antenne râteau et qui, ne pouvant plus capter la télévision numérique par ce procédé, devront s’équiper d’une parabole”.

En outre, pour aider les Normands à profiter au mieux de cette bascule de la télévision analogique vers le numérique, un service d’accompagnement a été mis en place dans la région : des guides ont été envoyés aux habitants, un centre d’appel a été mis en place (coût de la communication au prix d’un appel local) et une assistance technique a été déployée pour les personnes âgées et handicapées afin de les aider à régler leur téléviseur pour recevoir la TNT.

Ces prochains mois, les Pays de la Loire (18 mai), la Bretagne (8 juin), la Lorraine/ Champagne-Ardenne (28 septembre), le Poitou-Charentes/Centre (18 octobre), la Bourgogne et la Franche-Comté (16 novembre) basculeront définitivement vers le tout numérique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur