Tokyo 2001, tsunami sur le Web

Mobilité

Il fallait le voir pour le croire : une heure avant le discours de Jobs au MacWorld de Tokyo, calme plat sur le Web ! Les pages ne crépitaient plus des vagues d’informations habituelles des fins de journée américaines. Mais ce n’était qu’une trêve, avant la tempête. Les sites Mac ont débuté un jeudi 22 février européen avec la “gueule de bois”…

Le Web dans l’attente de la brise ! C’est à peu près l’idée qu’on pouvait se faire lorsque, connecté vers 1h00 du matin dans la nuit de mercredi à jeudi, on attendait patiemment le début de la diffusion du discours de Jobs par satellite. Impossible de prendre le pouls de la communauté : le temps semblait comme suspendu ! Sur certains sites, les dernières informations n’avaient pas d’intérêt immédiat. Tout juste Go2Mac avait-il préparé une série de clichés du stand Apple ceinturé d’un rideau d’un noir profond et d’une hauteur de presque deux hommes ! Il ne manquait plus que les trois coups pour qu’il tombe…

1 heure 44 de show commentée en direct

Sur plusieurs sites, les pages, fixes pour certaines, rafraîchies automatiquement pour d’autres, n’en pouvaient plus d’attendre le coup d’envoi du “concert” de l’iCEO d’Apple ! Et puis l’accès était d’une difficulté incroyable. La conférence aurait vraiment dû bénéficier d’un “webcast” ! Les spectateurs étaient nombreux cette nuit-là? Succès garanti ! Rien ne s’est arrangé avec l’arrivée de la vedette. Pendant 1 heure 44, de Mac Génération à Macosrumors, en passant par de nombreux autres sites, la transcription de ce qui se passait sur l’archipel nippon ressembla à un de ces monologues continus de la tragédie grecque ! Un véritable raz-de-marée sembla alors emporter les pages de l’Internet… ou était-ce juste ce petit monde-là ? Mais en zappant d’une page à l’autre, on pouvait lire tout ce qui se passait là-bas, jusqu’au fait que Jobs avait tombé la veste après 1 heure 19 de présentation !

Au petit matin, la tempête s’était apaisée : les sites ressemblaient à l’un de ces bureaux où nombre de programmeurs ont laissé traîner les cannettes de bière et les boîtes de pizza. Des phrases parfois embrouillées jonchaient des kilomètres d’explications. Parfois, on avait l’impression de commentaires d’un match sportif. Mais ce n’était pas fini : le site d’Apple aussi avait essuyé la tempête !

Une mise à jour du site Apple par petits bouts

Le site du fabricant californien n’était-il qu’à moitié rénové à 6h30 du matin jeudi 22 février ? S’y trouvaient mélangés ancienne et nouvelle gamme, ancien et nouveau design. Sur le site français, la page générale “matériel” avait été modifiée, mais pas complètement : un iMac “Ruby” y traînait encore vendredi 23 février à 16h00, comme s’il n’avait pas voulu laisser la place aux nouvelles machines.

Vers neuf heures du matin, l’Internet spécialisé dans le Mac n’avait apparemment pas encore recouvré ses esprits  ! Le discours de Jobs en diffusion à la demande sur le site d’Apple n’était toujours pas apparu ? il n’était d’ailleurs toujours pas fourni en fin de journée. MacWorld Tokyo 2001, tsunami sur le Web ? Autant que cela puisse paraître ! Le décalage horaire sans doute…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur