Top Chrono – Jogg.in : une fusion entre Web et social

EntrepriseFusions-acquisitionsLevées de fondsStart-up
jogg-in-top-chrono

La start-up Jogg.in, qui exploite une plate-forme communautaire dédiée aux coureurs, fusionne avec Top Chrono, spécialiste du chronométrage sportif.

Une fusion s’est opérée dans l’univers du running.

Jogg.in (plate-forme en ligne qui réunit les communautés de coureurs) et Top Chrono (chronométreur d’événements sportifs) ne forment plus qu’un sur le plan juridique… et commercial.

Les deux acteurs vont effectivement combiner leurs offres respectives au sein d’un service Web et mobile « Jogg.in par Top Chrono Innovation » qui permettra à la fois d’organiser des séances en groupe et de s’inscrire à des compétitions (environ 2000 au départ sur 7500 référencées).

Les technologies de Jogg.in seront intégrées dans l’application mobile « 100 % française de course à pied » que Top Chrono développe à l’appui d’une levée de fonds d’environ 36 000 euros bouclée en juin 2014 sur la plate-forme de financement participatif KissKissBankBank. La disponibilité sur iPhone est prévue pour le 13 avril prochain, « si le processus de validation se passe bien avec Apple », nous confie-t-on.

Les ambitions de Jogg.in à l’international, y compris aux Etats-Unis, ne sont pas remises en question par ce rapprochement avec Top Chrono. D’autant plus qu’une dizaine d’investisseurs privés – dont l’identité n’est pas spécifiée – ont injecté 340 000 euros supplémentaires dans le projet.

A l’issue de ces deux opérations menées entre fin 2014 et début 2015, Michel et Aude Boutevillain (à l’origine de Top Chrono) ainsi que Thomas Didier (cofondateur de Jogg.in aux côtés de Théo Bayssat et Laurent Ligelser) restent actionnaires majoritaires. La structure s’appuiera sur un effectif global d’une quinzaine de personnes.

Alors que l’activité de Top Chrono a débuté en 1994, Jogg.in n’a démarré que fin 2013. La SAS au capital de 10 000 euros revendique aujourd’hui 60 000 utilisateurs, 300 communautés et divers partenariats avec des marques comme Nike ou Intersport.

La jeune pousse cherche aussi à développer une activité BtoB, non seulement à travers une plate-forme dédiée au bien-être au travail, mais aussi en organisant des événements comme les « 8 km de la relation client ».

En vingt ans d’exercice, Top Chrono a acquis une autre dimension : 230 000 coureurs chronométrés en 2014 sur 180 événements, avec une technologie de puces et dossards électroniques. Son modèle économique se fonde aussi sur du conseil en organisation/communication pour les organisateurs de courses et sur des logiciels de gestion des inscriptions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur