Toshiba et Fujitsu font mémoire commune

Cloud

Les deux groupes japonais viennent de s’allier pour mettre au point ensemble la prochaine génération de mémoire DRam d’une capacité de 1 Gbit.

Environ 1,4 milliard de francs, c’est la somme que vont investir les deux géants japonais Fujitsu et Toshiba dans le développement de nouvelles mémoires vives DRam. Une équipe de 100 chercheurs va être réunie dans un des labos de microélectronique de Toshiba pour concevoir une technologie capable de graver des circuits électroniques de 0.13 micron d’épaisseur. Avec cette finesse de fabrication, les puces fabriquées pourront avoir une capacité de 1 Gbit. Les premiers modèles devraient être commercialisés au début de 2002.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur