Toughbook CF-20 : Panasonic se détache vraiment du clavier

AccessoiresMobilitéPCPoste de travailTablettes
panasonic-toughbook-cf-20
4 1

Panasonic introduit, dans sa gamme d’ordinateurs portables Toughbook, un premier modèle « ultra-durci » à clavier détachable. Mais d’autres choses évoluent.

Dans la famille Toughbook, voici venu le CF-20.

Ticket d’entrée annoncé à 2 999 euros HT pour cet ordinateur portable durci dont Panasonic lancera la commercialisation en janvier 2016.

Experts en assurance, gestionnaires de flottes, techniciens de maintenance, agences gouvernementales… Le produit s’adresse plus au moins au même public que son prédécesseur, baptisé CF-19.

On recense toutefois, d’une génération à l’autre, de nombreuses évolutions. En premier lieu, sur la modularité : alors que l’écran du CF-19 pivote à 180 degrés autour d’une charnière centrale, celui du CF-20 est… détachable.

On reste en 10,1 pouces sur technologie TFT à matrice active, mais avec une définition supérieure (de 1024 x 768 pixels, on passe en 1920 x 1200) et une technologie tactile améliorée, prenant en charge jusqu’à 10 points de contact – contre 5 avec le CF-19 ; confer la fiche technique au format PDF.

Le catalogue d’accessoires évolue peu. La station d’accueil pour véhicule reste d’actualité, tout comme le réplicateur de ports et le stylet actif.

Sous le capot, la différence est plus flagrante : alors que le CF-19 associe Windows 8.1 Pro et une puce Intel Core de 5e génération (i5-3610ME), le CF-20 est livré de série avec Windows 10 Pro (possibilité de repasser sous Windows 7 Pro), avec un Core m5-6Y57, qui dispense notamment d’un ventilateur pour le refroidissement.

On note aussi un allègement significatif : 1,76 kg pour le CF-20 (950 g pour la partie tablette), contre 2,3 kg pour le CF-19. Entrant dans la catégorie des « ultra-durcis », l’appareil reste épais : 35,7 mm, dont plus de 20 mm rien que pour le clavier.

Autre changement à relever : le disque dur 500 Go du CF-19 laisse place à un SSD SATA de 256 Go. Quant à la capacité de mémoire vive, elle est doublée en standard, à 8 Go (voir la documentation PDF du CF-20).

La connectivité évolue elle aussi, avec le Wi-Fi 802.11ac allié au Bluetooth 4.1. Le réseau mobile LTE (jusqu’à 100 Mbit/s) reste en option, à l’instar du GPS. Le port FireWire disparaît, mais laisse place à davantage de connecteurs USB : quatre en l’occurrence, dont trois sur la partie clavier. Celle-ci comprend aussi un port Ethernet Gigabit et une sortie HDMI… comme la tablette. Le VGA lui est exclusif, tout comme les deux connecteurs d’antennes externes.

Dans l’absolu, la batterie – échangeable à chaud – du CF-20 offre 7 heures d’autonomie, contre 10 heures sur le CF-19. Mais on peut passer à 14 h en utilisant un deuxième accu, proposé en option pour une intégration dans le clavier.

toughbook-cf-20

Crédit photos : Panasonic


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur