e-Tourisme : Weekendesk lève des fonds pour des week-ends de rêve

E-commerceEntrepriseLevées de fondsMarketing
weekendesk-levee-fonds
2 1

Weekendesk, qui commercialise des packages « hôtels+activités », lève 5 millions d’euros auprès de son actionnaire princiapl Otium Capital pour étendre ses activités en Europe.

Weekendesk, qui commercialise des packages « hôtels+activités », lève 5 millions d’euros auprès de son actionnaire principal Otium Capital pour étendre ses activités en Europe.

Weekendesk, spécialiste dans la réservation en ligne de week-ends « détente et/ou thématiques », vient de boucler une levée de fonds de 5 millions d’euros avec l’appui de son actionnaire principal OTIUM Capital.

Il s’agit de la holding d’investissement de Pierre-Edouard Stérin, fondateur de Smartbox (coffrets cadeaux séjours).

Créé en 2008, le site de réservation Weekendesk a développé ses activités dans trois pays : France, Espagne et Belgique.

La société affiche un volume d’affaires de 65 millions d’euros sur 2015 (+27%). 80% des ventes sont constituées de packages « clés-en-main » intégrant des activités en plus de la nuit d’hôtel.

D’ici 4 ans, c’est un volume d’affaires de 400 millions d’euros que la société souhaite atteindre.

Sa plateforme a permis de traiter 345 000 réservations l’an passé en association avec 4800 partenaires.

Laurent Salanié, directeur général de Weekendesk, affiche son ambition de devenir « le N°1 du marché du week-end en Europe d’ici 5 ans » en poursuivant son expansion dans de nouveaux pays comme les Pays-Bas.

L’effectif de 132 salariés est réparti entre Paris et Barcelone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur