TPE-PME : l’e-Commerce, synonyme de croissance ?

E-commerceMarketing
Oxatis
6 26

Une étude Oxatis-KPMG fait valoir que les e-commerçants sont vecteurs de croissance en embauchant, en utilisant les réseaux sociaux, en exportant en disposant d’une plate-forme mobile.

Selon une étude menée par l’éditeur Oxatis et KPMG, l’e-commerce représente un véritable levier de croissance des TPE et PME en France.

Les e-commerçants ont déjà amorcé le virage de l’exportation : 12% des PME en France exportent alors que 55% des cyber-marchands vendent à l’international, principalement dans les pays frontaliers (Belgique – 73%), en Espagne (39%), au Royaume-Uni (36%) et en Allemagne (35%).

L’e-commerce serait aussi une source sûre de création d’emplois : 13% des e-commerçants ont embauché en 2015 (contre 7% en 2014) et 21% des sites marchands prévoient des recrutements cette année.

Modernes, les e-commerçants n’hésitent pas à mettre à profit tous les canaux de vente pour distribuer leurs produits. 83% des sites d’e-commerce utilisent les réseaux sociaux dans un but professionnel, la quasi-totalité passant par Facebook, loin devant Google+ et Twitter (27%).

Près d’un tiers d’entre eux (29%) vendent sur des places de marché, dont 86% vendent sous leur propre marque.

Ces e-marchands continuent à massivement adopter le mobile (82% en 2015) et 78% de ceux interrogés enregistrent au moins une vente sur mobile.

Mais quel est le portrait type d’un e-commerçant ? Selon l’étude Oxatis-KPMG, ils sont majoritairement installés dans des communes rurales de moins de 20 000 habitants. Les femmes sont représentées à hauteur de 36%, contre seulement de 25 à 30% des dirigeants de TPE/PME traditionnels. Concernant l’âge, les 35-49 ans (43%) sont suivis par les 50-64 ans (35%).

 

Méthodologie :
Enquête menée sur plus de 2 500 e-commerçants du 16 novembre au 24 décembre 2015, 495 répondants dont 402 en France.

 

Crédit image : Rawpixel.com – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur