Trafic Facebook : un petit (dé)tour en Chine et puis s’en va…

Cloud

Barrett Lyon, chercheur en sécurité IT, a remarqué que, la semaine dernière, une partie du trafic vers Facebook de l’opérateur AT&T a transité vers des serveurs chinois et coréens avant de parvenir aux serveurs californiens du réseau social.

Le routage du trafic vers Facebook a été perturbé il y a quelques jours. Le trafic destiné au réseau social en provenance des serveurs d’AT&T a fait il y a quelques jours un petit détour par la Chine.

Ainsi, du trafic destiné à transiter vers les serveurs de Facebook à Palo Alto, en Californie, s’est retrouvé mystérieusement redirigé vers des serveurs chinois et coréens, a révélé le chercheur en sécurité IT Barret Lyon, qui a rapporté cet “accident” le 22 mars, rapporte Eweekeurope.co.uk.

Selon lui, ce problème de routage serait une simple erreur.

Le trafic sollicité vers Facebook a d’abord transité vers les serveurs de China Telecom, pour ensuit passer vers ceux de SK Broadband en Corée du Sud avant d’être redirigé vers Facebook.

Ce qui pourrait laisser penser que les données visionnées sur Facebook sans passer par une connexion sécurisée de type HTTPS ont pu être exposées à la vue de l’opérateur chinois , même si cela est peu probable, note l’expert en sécurité Barrett Lyon.

« Ca arrive parfois, Internet n’est pas un réseau sûr », souligne-t-il. Un incident similaire s’était déjà produit en avril 2010, lorsque qu’un fournisseur d’accès à Internet chinois a publié par erreur une série d’instructions liées au protocole de routage externe BGP (Border Gateway Protocol), qui ont pu perturber quelques 37 000 réseaux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur