Traitement des données : des milliers de citoyens américains laissés pour morts

Cloud

Des milliers de citoyens américains se trouvent privés de leurs droits sociaux après des erreurs de saisie dans la banque de données centrale.

Des dizaines de milliers de personnes ont été déclarées ‘décédées’ en raison d’un mauvais traitement des données de l’US Social Security Administration (SSA). Ces problèmes ont été mis en évidence dans un rapport publié en 2006, mais n’ont semble-t-il toujours pas été résolus.

Des dizaines de milliers de personnes se voient ainsi privées de leurs droits aux avantages sociaux, aux soins et aux rabais fiscaux après avoir été identifiées par erreur comme ‘décédées’ dans le système informatique de la SSA.

“La précision des informations relatives aux décès est essentielle pour la SSA et ses bénéficiaires, ainsi que pour les autres organismes fédéraux, régionaux et locaux”, indique ce rapport de 2006. “L’entrée d’un décès par erreur peut mettre fin aux avantages sociaux d’un bénéficiaire et le conduire à des difficultés financières.”

Le rapport cite le cas d’une citoyenne américaine appelée Laura Todd, déclarée morte huit ans plus tôt à la suite d’une erreur de saisie. “Une fois qu’ils m’ont déclarée morte, ils sont allés jusqu’à résilier mon assurance santé”, raconte-t-elle à MSNBC. “Je ne pense pas que vous imaginiez à quel point il est difficile d’être considérée comme mortequand ce n’est pas le cas.”

La majorité des grands organismes gouvernementaux se fie aux données de la SSA, ce qui signifie qu’une erreur dans la base de données centrale peut causer des ravages dans la vie des citoyens.

Les erreurs ne peuvent être rectifiées qu’une fois le motif de l’erreur initiale dûment identifié et la modification validée par un superviseur. Cela peut provoquer une énorme frustration pour les personnes concernées. “Ils m’ont vue à quatre reprises, ils savent donc que je suis en vie”, explique Toni Anderson, déclarée morte après le décès de son mari, la mention ‘Mme’ ayant été saisie à la place de ‘M.’. “Il s’agit juste d’indiquer au système que je suis bien vivante. Mais ce n’est pas aussi simple que de se présenter à l’agence de Sécurité Sociale.”

La SSA a promis d’améliorer son système dans les meilleurs délais.

Traduction de l’article US data mistakes leave thousands ‘dead’ de Vnunet.com en date du 3 mars 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur