Transfert d’argent: Alibaba fait un bond de géant en acquérant MoneyGram

E-paiementEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
ant-moneygram-alibaba-transfert-argent
4 68

La filiale des services financiers d’Alibaba veut s’emparer de MoneyGram, un spécialiste américain du transfert d’argent. Montant de l’acquisition: 880 millions de dollars.

Ant Financial Services Group, la filiale des services financiers d’Alibaba, s’empare de MoneyGram International. Montant pour acquérir le spécialiste américain de transfert d’argent : environ 880 millions de dollars.

Ant propose 13,25 dollars par action, ce qui représente une prime de 11,5% par rapport au cours de MoneyGram mercredi à la fin de la séance de Wall Street.

L’opération devrait être bouclée dans le courant du deuxième semestre 2017 mais il faut au préalable disposer de l’aval des autorités de régulation concernées. Du côté des Etats-Unis, le Comité des investissements étrangers aux Etats-Unis (CIFIUS) pourrait scruter cette opération pour mesurer les impacts économiques et les enjeux stratégiques.

C’est une nouvelle illustration de la part du groupe Internet chinois présidé par Jack Ma de s’imposer comme le leader dans les services de paiement électronique.

Il a déjà une longueur d’avance avec Alipay, le système de paiement électronique rattaché à la galaxie de plateformes marchandes d’Alibaba. Sachant qu’il est concurrencé par WeChat (groupe Tencent) sur son marché domestique.

Le rachat de MoneyGram constituerait un moyen de pénétrer plus facilement sur le marché américain à l’ère Trump. Le 10 janvier, Jack Ma avait déjà rendu visite au futur président des Etats-Unis (dont le mandat a depuis démarré) dans la Trump Tower de New York en s’engageant à créer un million d’emplois au cours des cinq prochaines années.

Plus globalement, l’acquisition de MoneyGram a aussi une portée internationale face à la concurrence de Western Union.

Basé à Dallas, MoneyGram recense 350 000 points de vente dans le monde. Elle représenterait la deuxième acquisition d’Alibaba aux Etats-Unis après le rachat d’EyeVerify (système de vérification optique pour les banques) survenu en 2016.

Une initiative d’Alibaba qui suscite beaucoup d’intérêt parmi les strat-up FinTech qui ont pris position sur le marché du transfert d’argent comme WorldRemit (en provenance du Royaume-Uni).

« C’est une évolution intéressante pour le secteur global », estime son CEO et fondateur Ismail Ahmed. « La convergence de tendances entre des technologies clés et la régulation provoque une nouvelle vague de fusions-acquisitions comme on l’a vu avec PayPal et Xoom en juillet 2015 mais aussi avec le rapprochement entre UAE Exchange et Travelex en janvier 2015 ».

Localisé à Dallas, MoneyGram a réalisé un chiffre d’affaires 2015 situé à 1,4 milliard de dollars. Ci-dessous une infographie reprenant quelques indicateurs phare de son activité :

moneygram-chiffre-affaires-2015

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur