Transfert de données sur Internet : un nouveau record permet de frôler les 10 Gbit/s

Mobilité

Les chercheurs qui planchent sur Internet2 ont annoncé avoir atteint la
vitesse record de 9,08 Gbit/s. Un avant-goût de l’Internet de demain?

Un Internet à 10 Gbits (soit 100 x 100 Mbit/s)? C’est ce que nous promet Internet 2. Du moins si l’on en croit les travaux d’universitaires internationaux qui planchent sur un réseau Internet à 10 Gbit/s.

A l’occasion des conférences Internet2 Spring (du 23 au 25 avril 2007 à Arlington en Virginie), les chercheurs en question ont annoncé avoir réussi à transférer des données à une vitesse de 9,08 Gbits/s. Les données sont parties de l’Université de Tokyo, qui dirige l’opération sous la supervision du Dr. Kei Hiraki, pour transiter par celles de Chicago, Seattle et Amsterdam avant de revenir dans la capitale nippone. Au total, le réseau Internet 2, qui relie 200 universités dans le monde, est long de 30 000 kilomètres (32 372 exactement). Soit les deux tiers, environ, de la circonférence du globe terrestre (45 000 km).

Et déjà le 100 Gbit/s

Les chercheurs ont effectués leurs tests avec le protocole TCP modifié sous IPv6 (qui améliore notamment la gestion des adresses IP). La veille, un précédent test sur le protocole TCP non modifié avait permis d’atteindre les 7,67 Gbit/s.

A cette vitesse, le téléchargement d’un long métrage haute définition ne prend qu’une trentaine de secondes contre 6 minutes sur un réseau en fibre optique à 100 Mbit/s et une trentaine de minutes en ADSL2+ à 20 Mbit/s (en considérant optimales les liaisons et réponses du serveur). A 9,08 Gbit/s, les chercheurs ont atteint leur objectif de transfert de données sur un réseau à 10 Gbit/s. Ils planchent déjà sur un Internet (3 ?) à 100 Gbit/s.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur