Transformation numérique des TPE-PME : une dernière impulsion du gouvernement

Cloud
transformation-numerique-tpe-pme-derniere-impulsion-gouvernement

En s’appuyant sur un rapport du CNNum, le gouvernement pourrait lancer une dernière série d’initiatives pour aider les TPE-PME à adopter des outils numériques.

Le Conseil national du numérique a réalisé une étude pour le compte du gouvernement sur le numérique dans les PME. Mais les récents changements survenus à la présidence de l’instance consultative chargée d’accompagner le gouvernement sur les questions du digital et la fin du quinquennat semblent perturber la diffusion du rapport.

Sans attendre la publication officielle, Les Echos a relayé en début de semaine l’approche préconisée par le CNNum pour accélérer le virage numérique des TPE-PME. « C’est une question de survie », selon Guy Mamou-Mani, Vice-Président de l’instance.

Un rapport Deloitte pour le compte de Facebook France, publié lors du Salon des Entrepreneurs de Paris, effectuait déjà un constat inquiétant : la majorité des entreprises ne s’impliquent pas vraiment dans leur adaptation à l’ère numérique. De manière basique, seule 2 PME sur 3 possèdent un site Internet en France.

Pour dérouler le plan « Croissance Connectée » (ayant bénéficié d’un bilan d’étape en juillet 2016), le CNNum propose d’accompagner le mouvement à travers un label IT dédié aux TPE-PME, comme celui érigé en guise de soutien aux start-up (French Tech).

Il faudra pour cela trouver les bons relais locaux pour assurer un suivi de proximité. Pourquoi pas les réseaux de CCI ou d’experts-comptables ?

L’impulsion passera par une aide financière, si on en croît Les Echos, qui évoque des subventions allant de 1000 à 15 000 euros pour de l’investissement immatériel (conseils pour développer une présence en ligne, formations, référencement…) favorisant la mutation numérique.

En mars, le gouvernement pourrait lancer un appel à projets pour aider un millier de PME à accélérer leur transformation. Pourquoi pas attribuer une enveloppe de 300 euros aux entreprises afin de les inciter à monter sur le créneau numérique ?

Des packs dédiés et labellisés pourraient être constitués dans ce sens avec l’implication de prestataires comme OVH (hébergement, création de site Web), Partoo (référencement) et Prestashop (premiers pas dans l’e-commerce) pour favoriser la création de boutiques en ligne.

Toutes ces initiatives doivent encore être confirmées officiellement mais le temps presse compte tenu de l’élection présidentielle (premier tour fixé le 23 avril).

Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation, se montre déjà favorable à l’idée d’un « chèque de transition numérique », sur le modèle d’un dispositif existant en Irlande. Une approche déjà expérimentée dans des régions comme la Nouvelle-Aquitaine ou l’Occitanie.

De son côté, le MEDEF préparerait aussi pour mars un plan d’action visant à stimuler les TPE-PME dans l’adoption d’outils numériques. L’organisation patronale propose déjà un outil d’auto-diagnostic (sous forme de test) pour prendre conscience des enjeux de la maturité digitale.

(Crédit photo : ‏@CNNum 13 déc. 2016 / Annonce d’un grand plan pour la #TransfoNum des #PME)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur