Transmeta adopte l’HyperTransport et le 64 bits d’AMD

Mobilité

Transmeta adoptera les technologies d’AMD HyperTransport, architecture de transfert haut débit, et X86-64, architecture de traitement des données en 64 bits. Le concepteur du Crusoe officialise ainsi sa collaboration autour de l’X86-64 et rejoint le consortium créé autour de l’HyperTransport. Des technologies concurrentes de celles d’Intel.

Les bonnes relations entre AMD et Transmeta se renforcent. Les deux sociétés ont signé, vendredi 25 mai, un accord permettant au créateur du Crusoe d’exploiter la technologie HyperTransport d’AMD pour ses futurs processeurs. Les deux firmes ont profité de la signature officielle des accords de licences pour officialiser l’échange de technologies autour de l’architecture 64 bits X86-64 d’AMD (voir édition du 4 janvier 2001). Rappelons que l’HypertTransport est une nouvelle architecture modulaire de transfert des données entre le processeur et les différents composants du système (mémoire, disque dur, périphériques de communication, etc.) qui permettra d’atteindre des débits de 6,4 Go/s, voire 12,8 Go/s, soit environ 48 fois mieux que les 266 Mo/s des bus PCI d’aujourd’hui (voir édition du 15 février 2001). Quant au X86-64, il s’agit du futur 64 bits compatible X86 qu’AMD destine à ses processeurs Hammer réservés aux serveurs hautes performances.

Intel en avance sur le 64 bits

Le X86-64 s’affiche comme le concurrent direct de l’EPIC (ou IA-64), l’architecture 64 bits d’Intel exploité par les processeurs Itanium (voir édition du 11 octobre 2000). Transmeta n’est pas le seul à adopter la technologie d’AMD puisque l’HyperTransport a fait l’objet d’un consortium où collaborent une centaine de sociétés dont Sun, nVidia et Cisco Systems. Si AMD semble gagner du terrain sur l’avenir en ralliant nombre d’acteurs majeurs de l’industrie, Intel bénéficie de plus d’un an d’avance avec l’Itanium. Le processeur 64 bit du fondeur de Santa Clara est déjà en fonction (voir édition du 11 mai 2001) alors que les ClawHammer et SledgeHammer d’AMD ne sont attendus que pour la deuxième moitié de l’année prochaine.

Pour en savoir plus :

* Le site d’AMD (en anglais)

* Le site de Transmeta (en anglais)

* L’Itanium d’Intel (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur