Transmeta s’intéresse aux portatifs

Mobilité

La très secrète start-up californienne devrait lancer son premier processeur au début de l’année prochaine. Baptisé Crusoe, il vise le marché des équipements portatifs.

La rumeur courait depuis quelques semaines que Transmeta choisirait le Comdex pour révéler ses plans. La start-up californienne prépare une technologie de microprocesseurs dans le plus grand secret, avec l’appui de Linus Torvalds, l’homme qui donna naissance à Linux en 1991.La foule de visiteurs venus écouter Linus Torvalds en aura été ses frais. Il a juste précisé que Transmeta rendrait publique sa stratégie le 19 janvier prochain. Muet depuis de longs mois, le site Internet de l’entreprise se contente d’annoncer l’arrivée à cette date de Crusoe, un microprocesseur conçu “pour la mobilité”. Invisible au premier coup d’oeil, quelques informations supplémentaires sont cachées dans le code HTML de la page d’accueil:”Le 19 janvier 2000, Transmeta fera la démonstration des capacités des processeurs Crusoe. Tous les détails seront publiés simultanément sur ce site Internet. Crusoe sera à la fois une puce et un logiciel destinés aux applications mobiles, une puce non conventionnelle…”Les brevets déposés par Transmeta laissent entendre que ses ingénieurs préparent une famille de composants doués de fonctions inédites, capables par exemple d’exécuter des jeux d’instructions différents, et donc des systèmes d’exploitation variés. On pourrait imaginer, par exemple, une puce capable de faire fonctionner aussi bien Windows que Java, MacOS ou Linux.Plus étonnant, le texte du brevet accordé à Transmeta en décembre dernier souligne que ses microprocesseurs sont beaucoup plus simples que les puces classiques, et donc peu onéreux à fabriquer tout en offrant de meilleures performances. Une affirmation surprenante dans la mesure où tous les systèmes d’émulation, l’art d’exécuter des instructions conçues pour un type de composant sur un autre, dégradent les performances des logiciels.Transmeta, qui s’est offert les services de Linus Torvalds, d’anciens de Sun, du MIT et de l’université de Stanford, a reçu un soutien financier de Paul Allen, co-fondateur de Microsoft. Certaines sources affirment que les puces Transmeta pourraient être fabriquées dans les usines d’IBM.Pur en savoir plus: les petits secrets de Transmeta


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur