Transparency Report : Google déplore les demandes de retrait de contenus politiques

Marketing

Dans son 5ème rapport semestriel « Transparency Report », Google constate une augmentation des demandes de suppressions de contenus politiques provenant d’agences gouvernementales.

Google met à disposition des internautes son 5ème rapport semestriel Transparency Report en publiant les requêtes gouvernementales effectuées entre juillet et décembre 2011, concernant les demandes de retrait de contenus et les demandes de renseignements sur les utilisateurs.

Premier constat de la firme de Mountain View : les demandes de suppression de contenus à caractère politique de la part des agences gouvernementales ont progressé.

Des requêtes qui ne satisfont pas Google : « Nous espérions alors que cela n’était qu’une anomalie. Nous savons désormais que ce n’est pas le cas. »

Une certaine atteinte à la liberté d’expression ?

Le groupe Internet met ainsi quelques cas en avant : à la fin 2011, les autorités espagnoles ont demandé le retrait de 270 résultats de recherche liés à des blogs et des articles mentionnant certaines personnalités publiques (maires, procureurs).

En Pologne, une institution publique a demandé la suppression de liens d’un site internet qui la critiquait.

Google souligne avoir refusé d’accéder à ces demandes.

En outre, pour la première fois, Google affine les requêtes effectuées par les autorités d’un pays. Concernant ce 5ème rapport semestriel, la firme de Mountain View annonce avoir compilé une moyenne de 68% d’ordonnances de tribunal pour 43% de requêtes informelles d’agences gouvernementales.

Concernant ces demandes de suppressions de contenus en ligne, remarquons que la France a fait parvenir à Google une seule ordonnance de tribunal, qui a entraîné la suppression de 180 éléments de Google Groupes, relatifs à un cas de diffamation à l’encontre d’un homme et de sa femme.

Parmi les pays ayant demandé des renseignements sur les internautes, certains Etats sont plus « zélés » que d’autres. Citons ainsi les Etats-Unis (6 321 demandes de renseignements), l’Inde (2 207 demandes), le Brésil (1 615 demandes), le Royaume-Uni (1 455 demandes) l’Allemagne (1 426 demandes) ou la France (1 404 demandes).

 

 

Crédit image : © christemo – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur