TravelCar reprend Tripndrive : une opération de sauvetage

EntrepriseFusions-acquisitionsMobilitéStart-up
travelcar-tripndrive

TravelCar intègre Tripndrive pour renforcer ses assises dans la réservation de parking ou l’autopartage. Mais les conditions de reprise étaient particulières.

TravelCar, spécialiste de l’autopartage et de la réservation de parking pour les voyageurs, vient au secours de Tripndrive, un start-up concurrente impliquée dans la mobilité urbaine.

La start-up, co-fondée par Ahmed Mhiri et Lofti Louez, intègre la petite équipe (8 salariés), renforce la base de clients (50 000 utilisateurs supplémentaires permettant d’atteindre 350 000 usagers) et élargit son maillage de partenariat hôtels et opérateurs de parking.

Afin de poursuivre sa stratégie de développement en Europe et à l’international, TravelCar a récemment levé 15 millions d’euros auprès des groupes PSA et MAIF pour accélérer aux USA.

Tripndrive représente la deuxième acquisition de TravelCar, après celle réalisée de Carnomise réalisée fin 2015.

Mais il s’agit surtout d’une opération de la dernière chance : l’équipe fondatrice de Tripndrive avait besoin d’aide car sa start-up était tombée en liquidation judiciaire à la mi-mars en raison d’une levée de fonds qui a trop tardée et qui a mis la trésorerie sous tension. Jusqu’à mettre la société en péril. 

Ce rapprochement en mode « acquihire » (intégration de compétences) a du sens autour d’un projet commun autour de la feuille de route de TravelCar.

Dans son principe fondateur, la start-up vise les automobilistes qui laissent leurs véhicules dans des parking d’aéroports (ou d’autres emplacements de stationnement comme les gares ou les centres-villes). La plateforme collaborative favoriser la location du véhicule pendant l’absence du propriétaire.

(Crédit photo : TravelCar)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur