Trending Topics : Facebook privilégie le recours à l’algorithme

MarketingSocial Media
trending-topics-facebook
3 6

Facebook a choisi d’automatiser le choix des « sujets tendances » (Trending Topics »), une tâche auparavant octroyée à une équipe éditoriale.

Les « sujets tendances » (« Trending Topics ») ne seront désormais plus l’apanage d’une équipe éditoriale, indique Facebook dans un billet de blog. Priorité à l’automatisation.

« Aujourd’hui, nous faisons quelques changements à la fonction de Trending sur Facebook qui rendent le produit plus automatisé. Il ne sera plus nécessaire que des personnes rédigent des descriptions pour les sujets tendances. »

Certains interpréterons cette orientation comme une manière pour Facebook de faire amende honorable suite à des accusations de manipulation éditoriale. Une polémique avait éclaté dans ce sens au printemps dernier.

Aux Etats-Unis, le réseau social avait été épinglé par Gizmodo.com qui l’accusait de partialité dans sa ligne éditoriale, au dépens des républicains, alors que la campagne présidentielle bat son plein dans la course à la Maison Blanche.

Facebook indique d’ailleurs avoir accéléré ce changement, tout en évoquant des raisons pratiques et « les retours via la communauté Facebook plus tôt dans l’année ».

La fonction Trending avait été ajoutée en 2014 (mais elle n’est pas encore disponible en France). Elle permet aux utilisateurs du réseau social de découvrir des conversations pertinentes et des nouvelles du monde entier.

Or, Facebook veut « rendre Trending accessible à autant de personnes que possible, ce qui serait difficile à faire si nous nous appuyions uniquement sur un processus de résumé manuel des sujets ». Désormais, ce processus repose ainsi sur un algorithme qui permet d’automatiser les tâches.

Concrètement, les utilisateurs n’accéderont plus à la description d’une nouvelle dans « Trending » mais verront le sujet résumé grâce à des mots et des hashtags, tels que « #PhelpsFace » ou encore « NASA ». Tout cela repose sur le nombre de personnes ayant diffusé le sujet. Il reste toutefois possible d’en apprendre plus sur le sujet, d’un clic ou bien en faisant passer la souris dessus.

Facebook précise également qu’une composante personnalisation reste malgré tout de mise puisque « la liste des sujets que vous voyez est toujours personnalisée sur la base d’un certain nombre de facteurs, ce qui comprend les pages que vous avez aimées, votre emplacement, les Trending Topics précédents avec lesquels vous avez interagis et ce qui est tendance sur Facebook globalement ».

Avec ce changement, la fonctionnalité « Trending » va automatiquement prendre un autre visage, celui d’un moteur de recherche basé sur des algorithmes, et s’écarter de facto d’une fonctionnalité reposant sur des choix éditoriaux.

Facebook-Trending-Topics

(Crédit photo : @Facebook)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur