Très haut débit : baisse de régime pour les déploiements 4G

4GMobilitéRégulations
anfr-antennes-relais-janvier-2014

Malgré la forte contribution d’Orange, le rythme de déploiement des infrastructures de très haut débit mobile a ralenti en France au mois de janvier, selon l’Agence nationale des fréquences.

Au dernier pointage de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), le parc télécoms français compte environ 11400 sites 4G en service.

Au 1er février 2014, 12945 antennes LTE sont exploitables par les opérateurs (+3,3% en un mois). La couverture s’élargit principalement grâce aux déploiements réalisés dans la bande des 800 MHz : 3941 sites autorités, pour 3028 effectivement exploités (+18,6%). Ces “fréquences” en or héritées de la télévision analogique sont d’autant plus convoitées qu’elles offrent une portée accrue par rapport aux infrastructures 2600 MHz, lesquelles restent toutefois majoritaires, à 5914 antennes-relais installées sur 8010 sites exploitables (+9,8%).

Deux mois après le lancement commercial de son offre 4G (20 Go de data dans le forfait à 19,99 euros par mois), Free exploite 994 de ces antennes à 2600 MHz (sur 1592 autorisations)… et aucune à 800 MHz, faute d’avoir remporté un lot lors de l’attribution des fréquences fin 2011. Pour autant, avec 170 antennes allumées au mois de janvier, le nouvel entrant n’a pas été le moins dynamique des opérateurs : SFR n’en a activé que 111, contre 454 pour Orange et 373 pour Bouygues Telecom.

Seul opérateur à disposer d’un accord de “refarming” consistant à délivrer la 4G sur la bande à 1800 MHz historiquement alloué aux technologies GSM, la filiale du groupe Bouygues compte près de 5900 antennes en service, avec un potentiel de 6740 exploitables. Son réseau serait actuellement accessible à 63% de la population, dans 2113 villes.

Orange se rapproche avec 4760 accords de déploiement et 4699 stations radio déclarées en service, pour un taux de couverture revendiqué de 50% (1102 villes). SFR reste à la troisième place avec 2045 accords pour 1405 mises en service effectives… essentiellement en 800 MHz (1156 sites exploités sur 1753 exploitables), couvrant un total de 1200 villes.

Au global, les déploiements progressent, mais moins rapidement que fin 2013, où les croissances à deux chiffres étaient monnaie courante. En attendant la guerre annoncée des prix dans l’Internet fixe, la bande des quatre se livre une rude bataille sur le dossier 4G, entre roaming, terminaux subventionnés, ouverture du réseau très haut débit aux abonnés des marques low cost (Sosh, B&You, RED) et “offre multipacks”.

Orange

Image 1 of 6

Une boutique Orange à Amiens
@daisy reillet

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, ça vous connaît ?

Crédit photo : amnachphoto – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur