4GCloudEntrepriseMobilitéOpérateursRéseaux

Très haut débit : le déploiement de la 4G s’accélère

antennes-4g-anfr-france
0 0

Le volume des infrastructures de très haut débit mobile déployées en France a progressé de 7% entre le 1er décembre 2013 et le 1er janvier 2014. Orange en est le principal contributeur, avec 365 antennes allumées.

Au dernier pointage de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), le parc télécoms français compte environ 10 500 sites 4G en service.

Au 1er janvier 2014, 12 525 antennes LTE sont exploitables par les opérateurs (+3,8% en un mois). La couverture s’accélère grâce aux déploiements réalisés dans la bande des 800 MHz : près de 3700 sites autorisés, pour 2553 effectivement exploités (+13,6%). Ces « fréquences en or » héritées de la télévision analogique sont d’autant plus convoitées qu’elle offrent une portée accrue par rapport aux infrastructures 2600 MHz, lesquelles restent toutefois majoritaires, à 5384 antennes installées sur 7711 sites exploitables (+5,3%).

Free, qui a officiellement ouvert sa 4G début décembre, exploite pour l’heure 824 de ces antennes à 2600 MHz (sur 1500 autorisations). Seul opérateur à disposer d’un accord de « refarming » consistant à délivrer la 4G sur la bande de fréquences à 1800 MHz historiquement allouée aux technologies GSM, Bouygues Telecom compte plus de 5500 antennes en service, avec un potentiel de 6655 exploitables.

En termes de couverture globale, la filiale du groupe Bouygues devance Orange (4244 pour 4458 autorisées) et SFR (environ 1300 sur 1960). Nouvel entrant sur ce marché, Free reste le moins dynamique des opérateurs, avec 124 antennes activées entre le 1er décembre 2013 et le 1er janvier 2014. C’est moins que Bouygues Telecom (131), SFR (279)… et les 365 antennes allumées par Orange. Comme le note toutefois Silicon.fr, le réseau de la filiale d’Iliad se limite au 2600 MHz, faute d’avoir obtenu un lot à 800 MHz.

Orange

Image 1 of 6

Une boutique Orange à Amiens
@daisy reillet

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, vous connaissez ?

Crédit photo : Natali Glado – Shutterstock.com

  1. Lier la couverture au nombre de cellules dans votre article c’est montrer une incompétence totale dans les télécoms.

    1. Critiquer le travail d’autrui de façon désagréable sans faire montre d’une quelconque volonté d’expliquer vos connaissances supérieures, c’est faire preuve d’un manque total de constructivisme dans vos propos.

      Cordialement rétorqué.

Les commentaires sont clos.