Très haut débit : Numericable-Completel affiche plus de 100 000 abonnés

Mobilité

Le nouvel ensemble a fixé ses nouvelles priorités sur fond de déploiement de la fibre. Pour le grand public, il a pris de l’avance sur Orange.

“Du renouveau à la reconquête”. Un intitulé frappant pour une conférence de presse de rentrée. Pourtant, c’est le choix du nouvel Numericable-Completel qui cherche visiblement à redémarrer sur des bases solides après quelques années de ré-organisation chaotique et de confiance perdue vis-à-vis de sa clientèle. Mais le nouveau PDG Pierre Danon veut tourner la page et se concentrer sur le potentiel de son groupe grâce au déploiement de la fibre.

Le profil du nouvel ensemble est atypique. Il est fondé sur le rapprochement des activités de Numericable en tant que câblo-opérateur orienté triple play et celles de Completel positionné comme fournisseur de solutions très haut débit pour les entreprises. Deux structures aux activités autonomes mais chapeautées par une holding tenue par le trio de fonds d’investissement Altice-Cinven-Carlyle.

Entouré de la nouvelle équipe de direction, Pierre Danon a fixé le cap : “poursuivre et auto-financer le réseau”, “améliorer les performances commerciales” et “saisir les opportunités de croissance externe”.

Le nouvel homme fort du groupe a tenté un exercice de transparence sur les chiffres qu’il promet de renouveler chaque semestre. Tout d’abord, avec la récente arrivée de Carlyle dans le capital de Numericable-Completel, la structure est valorisée 1,3 milliard d’euros.

“Nous avons une taille critique mais modeste”, précise Pierre Danon. Pour le premier semestre 2008, le duo Numericable-Completel affiche un chiffre d’affaires de 640 millions d’euros et un niveau d’investissement (Capex) de 170 millions d’euros. Ce sera tout pour la communication financière

Les données avaient également besoin d’être réactualisées sur le front de la base d’abonnés. Le câblo-opérateur recense 3,5 millions d’abonnés télé (dont un million en numérique), 930 000 abonnés Internet et 650 000 abonnés à la téléphonie. Il serait intéressant de connaître la proportion des clients en dual play voire en triple play en croisant les données brutes. Mais ces éléments n’ont pas été précisés.

Côté Completel, on affiche une base de 4450 entreprises clientes. La branche très haut débit pour les entreprises a revu son offre pour s’adresser aux opérateurs télécoms, les PME et les entreprises.

Focus sur le déploiement horizontal de la fibre

La surprise provient du front du très haut débit puisque Numericable affiche déjà une base de 104 000 clients connectés à la fibre par voie de déploiement de type Fiber to the building (et non en Fiber to the home ou fibre à domicile qui sert de référence aux autres opérateurs). Alors qu’Orange vient de déclarer de son côté qu’il détenait une base de près de 15 000 abonnés très haut débit.

(lire la suite page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur