Très haut débit à Rungis : un contrat alléchant pour Covage

OpérateursRéseauxTrès haut débit
rungis-deploiement-tres-haut-debit-covage
3 15

Covage va déployer la fibre optique pour les 1200 entreprises de Rungis, le grand marché parisien de gros en produits agro-alimentaires frais.

On le présente comme le plus grand marché de gros en produits agro-alimentaires frais au monde : situé à proximité de Paris, Rungis va bénéficier du très haut débit.

Les travaux vont démarrer dans ce sens dans le courant de l’été.

La SEMMARIS, société gestionnaire du Marché International de Rungis, a sélectionné l’opérateur d’infrastructures Covage pour déployer la fibre optique dans cet espace marchand immense dédié à l’agro-alimentaire (234 hectares aménagés).

Le réseau Rungis THD, dont la mise à disposition est escompté début 2016, desservira 1200 entreprises (englobant 12 000 salariés). Celles-ci devront ensuite souscrire à un abonnement auprès de l’opérateur télécoms de leur choix.

Elles pourront ensuite exploiter le potentiel du très haut débit pour des services BtoB : outils de travail collaboratif, partage de documents, stockage et sauvegarde des données, visioconférence, téléphonie sur IP, cloud…

Outre le déploiement du réseau, Covage a pour mission de réaliser des travaux pour le déploiement du réseau fibre vers les bâtiments et d’assurer l’exploitation et la commercialisation du réseau Rungis THD auprès des opérateurs télécoms (plus de dix opérateurs sont d’ores et déjà positionnés).

C’est un profil de client assez atypique pour Covage, qui travaille plutôt avec les collectivités en règle générale.

L’opérateur d’infrastructure exploite 25 réseaux d’intiative publique ou RIP pour étendre le (très) haut débit sur le territoire.

Structure méconnue du grand public, la SEMMARIS a vocation à aménager, exploiter, commercialiser er promouvoir les infrastructures du Marché de Rungis.

En 2014, la société, qui dispose d’un effectif de 213 collaborateurs, a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros.

Contactées par ITespresso.fr, les deux parties ont précisé le montant du contrat relatif au déploiement du très haut débit : 1 million d’euros d’investissement portés à 75% par la SEMMARIS et 25% par Covage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur