Très haut débit : trois millions de foyers connectés en Amérique du Nord

Mobilité

Selon le FTTH Council, un bassin de 12 millions de foyers est raccordable à la fibre à domicile sur un total de 90 millions.

Alors que les Etats-Unis se sont montrés plus lents que l’Europe pour adopter le haut débit, ils pourraient rattraper le temps perdu en fonçant sur le très haut débit.

Selon le Fiber-to-the-Home Council (FTTH que l’on peut traduire par fibre à domicile), un groupement qui promeut ce type de connexion très haut débit (100 Mbit/s en symétrique), le taux de pénétration sur le continent nord-américain (Etats-Unis et Canada) est en forte progression depuis un an. Puisque le nombre de foyers connectés en très haut débit a doublé, passant de 1,5 million en 2007 à près de 3 millions en 2008.

Ces débits sont bien supérieurs à l’ADSL ou au câble, aujourd’hui les références du haut débit français. L’ADSL, fonctionnant sur des paires de cuivre, arrive à ses limites. Grâce à la fibre optique, il sera possible de démultiplier les possibilités sur les réseaux informatiques.

La nouvelle génération du haut débit arrive

L’étude indique que l’offre de fibre optique à domicile approche aujourd’hui les 12 millions de foyers ayant potentiellement accès à ce nouveau service (raccordables). “Cette étude démontre que la nouvelle génération du haut débit arrive enfin, et que de plus en plus de gens décide de l’adopter car cela leur permet d’accéder aux dernières applications et regarder de la vidéo sur le Web”, a déclaré Joe Savage, président du FTTH Council dans un communiqué.

Un débit atteignant les 100 Mbit/s va permettre de développer de nouveaux usages de l’Internet. La TV HD, la visio-conférence, la vidéo à la demande (VOD), les jeux vidéo en ligne ne sont que quelques uns des usages qui se développent grâce à l’utilisation de la fibre optique.

Le président de l’organisation a toutefois souligné que quelque 90 millions de foyers d’Amérique du Nord ne bénéficient pas encore de l’accès à la fibre optique. Un défi qu’il se propose de relever, en s’alliant avec des entreprises télécoms comme Verizon. La firme américaine a déjà mis sur la table plus de 20 milliards de dollars afin de déployer son service de fibre optique appelé FIOS.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur