Tribune François Benhamou – Novell : Les 5 grands chantiers IT en 2014

CloudData-stockageEntrepriseGestion cloudStockage
françois-benhamou-novell

François Benhamou, directeur Europe du Sud de Novell, évoque ce que seront les grands chantiers de l’IT à suivre par les entreprises en 2014.

Novell est un éditeur de solutions d’entreprise spécialisé dans l’optimisation de l’administration des ressources ainsi que des travaux collaboratifs. Dans le cadre de cette activité, la société est amené à côtoyer les univers du cloud, du stockage, des applications SaaS et du BYOD (bring your own device).

François Benhamou, directeur Europe du Sud de Novell, livre ses prédictions pour 2014 dans ces différents domaines. Une réflexion qui n’est pas forcément désintéressée vis-à-vis des activités de l’éditeur mais elle résume les enjeux des DSI en entreprise.

******************

“Le monde de l’IT est en transformation perpétuelle, imposant aux organisations d’évoluer au même rythme que ces changements. Ne pas le faire pourrait les conduire à leur perte ou, tout du moins, à une survie laborieuse. 2014 va apporter son lot de changements. Les organisations IT doivent dès maintenant s’attaquer à quelques grands chantiers afin de s’adapter à ce que leur réserve ce nouvel environnement :

Regarder au-delà du cloud

Le cloud computing va gagner en maturité, en sécurité, et en efficacité économique. Mais de nombreuses organisations – voire peut-être certaines industries spécialisées – vont aller à contre-courant, renonçant aux apports du cloud au profit de solutions déployées localement qui leur offrent plus de contrôle. Les solutions cloud sont attractives, tant pour les utilisateurs que pour les organisations IT, en raison de leur coût bas et de la facilité de collaboration entre utilisateurs. Malheureusement, la prolifération de ce type d’applications peut engendrer des problèmes de fuites de données et de conformité réglementaire. Cette année, les organisations IT devraient se concentrer sur le déploiement de solutions de partage de fichiers sûres, et simples à utiliser. La sécurité n’a pas de sens dans un contexte où personne ne comprend le programme. Et la simplicité est inutile s’il n’y a pas de protection.

Améliorer les capacités de stockage

Il y a seulement cinq ans, personne n’aurait pensé avoir besoin d’autant d’espace de stockage. Il était donc inimaginable qu’il puisse un jour devenir un tel défi pour l’IT. Les solutions de stockage de nombreuses organisations sont incapables de faire face à la croissance actuelle des besoins. Le stockage ne devrait pas constituer un tel problème. Il doit être robuste et, surtout, les tâches administratives associées devraient être automatisées pour simplifier les processus.

Contrôlez les applications tout en facilitant les accès

La “consumérisation” est une tendance qui ne cesse de se confirmer dans l’IT, notamment parce que les utilisateurs utilisent chaque jour plus d’applications. A mesure que le temps passe, les organisations qui n’adoptent pas un environnement intégrant des applications tierces vont au-devant de grandes difficultés. Plutôt que de lutter contre ce phénomène, les organisations IT ont besoin d’apprendre ce que veulent les utilisateurs. Fortes de cette connaissance, elles peuvent répondre à ces besoins via un magasin applicatif d’entreprise, de manière contrôlée et suivie.

Services de collaboration et de partage de fichiers

Alors que les outils de collaboration s’industrialisent, les éditeurs deviennent capables de répondre aux besoins des utilisateurs finaux, non pas en remplaçant les modèles de collaboration actuels, mais en introduisant des applications qui améliorent les fonctionnalités des produits que les utilisateurs connaissent déjà. A mesure que les solutions de collaboration prolifèrent, l’IT doit s’assurer de ne pas rester coupé des processus de décision. Au cours de l’année qui commence, il sera demandé aux entreprises d’ajouter de nouvelles capacités collaboratives.

Mais il n’est pas question de remplacer intégralement l’environnement collaboratif. Au lieu de cela, il faut chercher des extensions et des applications compatibles avec l’environnement actuel pour ajouter de nouvelles fonctionnalités, comme l’intégration d’un flux d’informations provenant de réseaux sociaux à l’écran d’accueil de la messagerie d’entreprise. Cela permettra de répondre aux demandes des utilisateurs tout en limitant l’investissement, en temps comme en argent, dans ces nouvelles tendances du collaboratif. En outre, les utilisateurs ne vont pas standardiser leurs usages de partage de fichiers autour d’un seul outil.

Les organisations IT devront dès lors établir des règles de gouvernance associées à l’utilisation des différents services. Les éditeurs les plus avancés vont fournir des outils permettant une supervision et une administration consolidées de services variés.

Tirez profit du BYOD

Le BYOD ne sera probablement pas un sujet aussi important qu’en 2013. Pour autant, les utilisateurs vont continuer d’apporter leurs terminaux mobiles sur leur lieu de travail qu’ils utiliseront probablement pour travailler, y compris en dehors des horaires de l’entreprise. Les organisations IT du monde entier doivent commencer à reconnaître la réalité du BYOD et à tirer profit de tous ses avantages. Il faut donc prendre les devants en créant un magasin d’entreprise pour ces terminaux, ou déterminer avec la direction ce qui peut être autorisé ou non sur le réseau de l’entreprise. Etablir une stratégie précise sera difficile, mais le jeu en vaut la chandelle.

Opérer des changements n’est jamais facile. Mais il est plus aisé de s’y atteler tôt que de chercher à rattraper son retard. Aucune de ces tâches n’est mineure, mais une seule de ces tâches accomplie permettra déjà de préparer l’entreprise pour l’avenir.”

françois-benhamou-novell
François Benhamou, Directeur Europe du Sud, Novell.
Crédit photo : Novell

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur