Tribune LinkedIn : Accompagner les comités IT pour mieux gérer les budgets IT en entreprise

CloudEntrepriseGestion cloudManagementNominations
linkedin-reseau social

Etude LinkedIn : l’omniprésence IT entraine des prises de décisions transversales pour gérer ce type de budgets en entreprise. Les directions Finance, Achats, Marketing ainsi que le top management entrent dans la boucle.

La tâche des DSI est de plus en plus complexe alors que de nouveaux “comités IT”, composés de salariés évoluant en dehors des services informatiques, exercent une influence importante dans les décisions qui concernent les dépenses liées à l’IT. C’est ce que révèle une étude LinkedIn menée auprès de membres de comités IT d’entreprises françaises (voir les précisions de méthodologie en bas).

L’omniprésence IT en entreprise est telle que la prise de décision sur la gestion d’un budget informatique concerne aujourd’hui beaucoup plus de monde comme les responsables des services ou directions Finance, Commerce, Achats, Marketing ainsi que le top management.

Cela transforme aussi le quotidien des services informatiques. “La technologie est de plus en plus inhérente à notre rapport au travail”, commente selon Prune Nouvion, Directrice commerciale de LinkedIn Marketing Solutions en France.

“Les DSI et services informatiques doivent prendre en considération beaucoup plus d’avis dans leur entreprise. Cela nécessite de nouvelles compétences afin de présenter de manière vulgarisée leurs recommandations et leurs demandes afin qu’elles puissent être validées par ceux qui tiennent les cordons de la bourse.”

Pour être crédible dans les “comités IT”, ces nouveaux décideurs s’informent régulièrement en ligne. Ils sont 83% à utiliser les réseaux sociaux pour le faire, et sont 78% à consulter LinkedIn pour s’informer.

Pour prendre les bonnes décisions, ces nouveaux “comités IT” reconnaissent un besoin d’être accompagnés. En effet, 92% des membres des “comités IT” déclarent manquer de conseils et de recommandations pour maintenir ou modifier leur écosystème informatique.

Quand ces nouveaux décideurs cherchent à acquérir des solutions technologiques, ils se tournent davantage vers les contenus d’experts (43%) et les avis de leurs pairs (41%).

Pour eux, l’influence digitale importe peu. S’ils sont 4% à se fier aux analyses par les algorithmiques (Klout, Kred, PeerlIndex…), ils sont en revanche 78% à considérer comme des experts les collaborateurs recommandés par des collègues et d’autres professionnels évoluant dans le même secteur d’activité.

Ils demeurent encore vigilants à l’égard des contenus des marques (éditeurs, fabricants, fournisseurs de solutions…) : un peu moins du tiers du panel (30%) considère qu’ils sont fiables. Pour rendre plus complexe la tâche des responsables marketing, 59% d’entre eux reconnaissent d’ailleurs qu’ils fournissent des informations fausses en complétant les formulaires en ligne pour accéder à des contenus dédiés aux problématiques IT.

Du point de vue des fournisseurs de services IT comme Oracle, IBM et Dell, cette évolution dans la responsabilité partagée du budget IT rend de plus en plus difficile l’identification du profil client.

Quand les membres des “comités IT” admettent lire en moyenne 11 publications relatives aux contenus produits par l’entreprise (y compris la documentation des offres et services) avant de prendre contact avec un responsable commercial, les directions marketing des marques doivent mettre en place de nouvelles stratégies pour gagner en pertinence.

De plus en plus utilisent intelligemment les données pour concevoir des contenus éditorialisés qui s’apparentent à ceux des médias. Ceci en vue de cartographier les décideurs les plus influents et de toucher la bonne cible avec le bon message à diffuser au bon moment.

*Cette étude internationale a été menée par LinkedIn auprès de 2300 professionnels qui ont une influence dans les décisions budgétaires sur l’IT (dont 202 en France) interrogés par mail dans le courant du 2ème trimestre 2014.

(Crédit image : Rido – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur