Triste Apple Expo en ligne !

Cloud

L’annulation de l’événement européen d’Apple est une première. Pour tenter de rattraper le coup, la firme a mis en ligne le 26 septembre 2001 une Apple Expo virtuelle. Louable effort ! Mais où sont donc passés l’enthousiasme de l’événement, le brouhaha des allées bondées de visiteurs aux yeux écarquillés ? Le design du site renforce une idée de froideur déconcertante…

L’Europe ne mesure pas l’ampleur du choc que les attentats du 11 septembre ont pu occasionner à population américaine. L’annulation de l’Apple Expo (voir édition du 21 septembre 2001), si elle reste en travers de la gorge de nombreux participants, s’explique par un sentiment d’insécurité beaucoup plus fort aux USA qu’il ne peut l’être de ce côté-ci de l’Atlantique. Pour pallier le manque, Apple France a rapidement mis en place une Apple Expo en ligne en tâchant de réunir autour d’elle les exposants qui auraient normalement tenu stand pendant le salon. L’effort est louable mais le résultat ne manquera pas de décevoir les aficionados. Mais pouvait-il vraiment en être autrement… La “cyber Apple Expo” a lieu jusqu’au 13 octobre.

Cet événement virtuel est relayé par les revendeurs de toute la France qui ouvrent également leurs portes – réelles celles-ci – à des dates précises pour une présentation des produits qui devaient faire le clou du spectacle. Ainsi, une page complète permet de connaître quels revendeurs participent, leur localisation, ainsi que les dates de l’événement qu’ils organisent. Mais ceux qui auront été les plus lésés par l’annulation sont sans doute les exposants. Sur le site de l’Apple Expo virtuelle, ils ne sont pas à la fête, catalogués dans des listes étriquées à l’aspect bien éloigné de l’atmosphère de ferveur et de ruche véhiculée par l’exposition elle-même. Où sont passés les professionnels enthousiastes, les visiteurs qui s’extasient devant les dernières machines, les matériels ou les logiciels présentés ? Comment percevoir l’événement du lancement d’un Maya sur Mac OS X (voir édition du 20 septembre 2001) quand on lit les trois lignes de description trouvées sur le site ? Sans parler de tous les exposants de moindre envergure qui avaient de nouveaux produits à montrer et voulaient profiter de la caisse de résonance pour se faire connaître !

Cinq thèmes sont également présents sur le site, rassemblant les solutions apportées par les exposants par grandes catégories : éducation, création, jeux, musique et PME-santé. Plus ou moins développées, ces pages sont sans doute le point d’accès le moins rebutant de l’exposition virtuelle. Mais là encore, que d’efforts pour savoir quel exposant apporte quelle solution ! Bien triste Apple Expo 2001…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur