Trois nouveaux Athlon basse consommation chez AMD

Mobilité

Les nouveaux Athlon X2 s’adresse aux acteurs du stockage et au marché de l’embarqué.

AMD étend sa gamme de processeurs à basse consommation. A l’occasion du Storage Networking World (du 7 au 10 avril à Orlando en Floride), le fondeur de Sunnyvale a annoncé la distribution, dans le courant du trimestre, de trois nouveaux Athlon X2 double coeur. Le modèle 3400e dispose d’une enveloppe thermique (TDP) de 22 Watts. Et de 35 W. pour les nouvelles versions des Athlon X2 3600+ et 4200+ tout en offrant des performances équivalentes aux modèles alimentés en 65 W., selon le constructeur.

Les nouveaux Athlon ne sont cependant pas destinés aux PC mais aux systèmes embarqués. AMD évoque notamment les secteurs des télécommunications, de la signalétique, des points de ventes, des jeux et des kiosques électroniques. Pour favoriser l’emploi de ses produits, AMD propose d’ailleurs un Reference Design Kit (RDK) en direction des intégrateurs et concepteurs.

Standardiser les plates-formes Direct Connect

Concrètement, ce RDK se caractérise par une carte mère avec socket AM2 (ce qui offre une compatibilité ascendante avec les processeurs monocoeur du fondeur) et chipset M690E. Une plate-forme ouverte et combinable avec d’autres solutions comme les circuits HT-2100 et HT-1000 de Broadcom. La solution vise à valider les standards des plates-formes AMD opérées par l’architecture Direct Connect du fondeur et le bus HyperTransport.

Pour le moment, AMD n’a pas communiqué sur les caractéristiques techniques de ses nouvelles puces. Ni sur la finesse de gravure, ni sur les fréquences d’horloge des processeurs ou le cache de mémoire de niveau deux même s’il y a de fortes possibilités de retrouver des similarités avec les gammes actuelles. En toute logique, les puces devraient bénéficier de la finesse de gravure en 65 nanomètres contre 90 nm pour nombre d’Athlon X2. Les RDK bénéficieront d’un cycle de vie de 5 ans, précise AMD.

AMD risque cependant d’avoir fort à faire sur le marché de l’embarqué. Un secteur sur lequel se développe VIA Technologies et ses processeurs C7 à faible consommation. D’autre part, Intel a récemment présenté l’Atom, un processeur x86 doté d’un TDP de moins de 3 W. Il est vrai, cependant, qu’avec l’Atom, Intel vise plus le marché des appareils Internet mobiles que l’embarqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur