Trois PME sur quatre disposent d’une connexion haut débit

Cloud

L’étude menée par BPLG sur l’année 2004 le montre bien : les PME et PMI tirent de plus en plus profit des technologies de l’information et de la communication.

C’est un vaste panorama de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) au sein des PME et PMI que nous offre l’enquête menée par le BNP Paribas Lease Group (BPLG). Filiale de l’institution bancaire dont la mission principale consiste à assister les fournisseurs d’équipements dans leurs démarches de ventes auprès des entreprises, le BPLG s’est en effet penché sur l’évolution des TIC dans les entreprises de quatre des principaux pays européens (France, Allemagne, Italie et Espagne) au cours de l’année 2004.

Le haut débit en constante progression

En France, depuis maintenant trois ans, le taux de PME disposant d’un accès à Internet plafonne à 93 %. L’essentiel des entreprises encore réticentes est constitué de TPE comptant moins de 10 salariés. Si les écarts entre régions sont globalement peu significatifs, la lanterne rouge revient à la Basse-Normandie avec 17 % de PME non connectées.

Les connexions à haut débit (ADSL, câble, boucle locale radio…) équipent désormais 75 % des PME françaises, contre 62 % un an auparavant et 28 % il y a seulement trois ans. Notons que 14 % des petites entreprises se contentent encore d’un simple modem téléphonique pour accéder au Web et 13 % d’une ligne à moyen débit de type Numéris. Les disparités régionales subsistent mais se réduisent : 88 % des PME d’Ile-de-France disposent d’un accès à haut débit contre 54 % en Basse-Normandie.

Du site vitrine à l’outil commercial

Si, en 2004, le nombre de PME françaises disposant d’un site Internet a légèrement augmenté (+ 3 %), c’est l’usage qu’elles en font qui a le plus évolué. Autrefois considérés comme de simples outils de communication, les sites Web prennent désormais une dimension commerciale en offrant des services aux clients (55 %) ou aux fournisseurs (11 %), ou bien en recueillant les commandes et réservations (35 %). De plus, 34 % des PME possédant un site l’ont utilisé pour concrétiser, de manière directe ou indirecte, des transactions commerciales.

Le courrier électronique constitue la principale utilisation des entreprises (84 %), suivi de la recherche d’informations professionnelles (77 %). Les autres usages des TIC sont les réservations (59 %), le développement de l’activité (35 %), les achats et ventes (29 %) et le recrutement (35 %).

Les portables à l’honneur

L’étude de BPLG s’est également intéressée au taux d’équipement informatique des PME. Globalement, le parc informatique français n’a guère évolué, la quasi-totalité des entreprises (99 %) étant équipées. A contrario, la proportion d’ordinateurs portables est en nette augmentation : ils représentent aujourd’hui 19 % du parc d’ordinateurs des PME.

Quant aux réseaux internes, leur présence est de façon logique directement liée à la taille de l’entreprise : si au total 71 % disposent d’une architecture de réseau, cette proportion est ramenée à 62 % pour les PME de 6 à 9 salariés et s’élève à 98 % pour celles de 100 à 200 salariés.

Perspectives pour 2005

Le BPLG conclue son étude par des perspectives concernant les projets d’équipement des PME françaises en 2005. Selon leurs déclarations d’intention d’achat, la moyenne du nombre d’ordinateurs achetés au cours de cette année devrait s’élever à 1,8, contre 2,2 en 2004. Les portables devraient confirmer l’engouement dont ils font l’objet en constituant près d’un tiers de ces acquisitions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur