Trop de couleurs pour les fournisseurs

Mobilité

Pas moins de 5 nouvelles couleurs. Du bleu, du rouge, du vert-de-gris, du graphite amélioré et du blanc. Le feu d’artifice d’iMac tiré par Apple a mis le feu aux poudres pour les constructeurs de périphériques

Le cauchemar industriel des fabricants de périphériques est en route : depuis les débuts de l’iMac voilà deux ans, 17 couleurs sont apparues en 11 configurations. Les premiers fournisseurs qui ont “mis les gaz” pour suivre le mouvement dés le premier iMac lancé, se demandent s’ils ne vont pas jeter l’éponge. Suivre Apple dans ses changements de tons relève de l’exploit industriel. En effet, que vont devenir les stocks de produits déjà fabriqués dans les anciennes teintes ? Ils sont déjà obsolètes.

“Etait-ce bien sympathique de la part d’Apple de nous faire ça ?”, s’interroge ouvertement, une représentante de Keyspan, un constructeur de hubs USB et d’adaptateurs d’assistants numériques. “Pour l’instant, aucune décision n’a été prise. En ce moment, la structure de couleurs que nous retenons est très proche de celle dont nous disposons déjà. Nous avons accru la disponibilité de nos produits en “graphite” et “glace”, qui se coordonnent avec les nouveaux Cube ainsi qu’avec d’autres produits. Je doute très sérieusement que les nouvelles couleurs seront disponibles dans notre gamme. Il pourrait y avoir des pièces de distinction à ajouter, mais rien de plus”.

La tendance qui se dégage de la part des fournisseurs serait de s’en tenir à deux couleurs de base : un graphite et un blanc. Cette simplification de la gamme de couleurs permettrait de souligner la différence qu’apportent les iMac sans se trouver confronté aux problèmes de préparation de nouvelles couleurs s’approchant de celles d’Apple, et de gestion de stocks des produits disponibles dans les anciens tons.

“C’est trop difficile à refaire, s’il s’agit de le faire aussi souvent”, précisait un représentant de fournisseurs. Toutefois, certains d’entre eux se disent prêts à introduire les nouvelles couleurs. Un problème devrait alors se faire jour : si la couleur est utilisée par ces industriels pour se différencier les uns des autres, une petite concurrence devrait voir le jour et les fabricants qui n’auront pas prévu de proposer au moins des façades interchangeables risquent de se voir délaissées par le marché. La conséquence indirecte pour le marché des PC, qui utilisent de plus en plus les prises USB et FireWire, sera l’entrée de nouvelles couleurs sur ces périphériques compatibles, qui risquent de dépareiller les machines Wintel. C’est pas très chic pour eux non plus…

Pour en savoir plus :

* Le site de Keyspan (en anglais)

* Le guide Apple des produits compatibles


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur