Tumblr se donne un peu d’air avec la publicité

MarketingPublicité

Par la voix de son P-DG David Karp, Tumblr évoque la nécessité d’une réforme de son modèle économique. La plate-forme, qui atteint une masse critique, s’ouvre aux annonceurs, nouvelle source de revenus.

Après cinq ans d’exercice d’activité, Tumblr ouvre son service à la publicité.

Les annonceurs bénéficieront, à compter du 2 mai, d’un espace réservé pour mettre en avant leurs marques respectives sur la plateforme de blogging 2.0.

Avec quelque 50 millions de blogs au compteur (pour 300 millions de visiteurs mensuels), le service a atteint une masse autrement plus critique : 20 milliards de billets postés (chiffres mars 2012).

D’où des coûts d’hébergement croissants et cette nécessité de répondre à une demande exponentielle de ressources.

A cet égard, le P-DG David Karp évoque à demi-mot la nécessité de réformer un modèle économique en branle.

L’intéressé, qui martelait depuis belle lurette son opposition à l’apparition, sur son site, de toute bannière ou autre réclame, avait semblé se rétracter au mois dernier, quand bien même il faisait de cet éventuel bouleversement “un ultime recours“.

Ces aspirations concrétisées, Tumblr s’attache à minimiser l’impact de la publicité sur les blogs.

Il est pour l’heure convenu que lesdites publicités ne s’affichent que dans la zone dénommée “Radar”, à savoir la page par laquelle se connectent les titulaires de comptes sur la plate-forme.

Le reste des internautes devrait donc en réchapper, tout du moins dans un premier temps. L’artifice permettra d’assurer 120 millions d’impressions quotidiennes, a déclaré David Karp lors de la conférence Ad Age.

Longtemps, Tumblr a exclusivement tiré ses revenus de la vente de thèmes payants.

Une fonctionnalité de mise en avant de contenus, facturée 1 dollar par billet, est récemment entrée en vigueur.

En septembre 2011, Tumblr avait procédé à un tour de table de 85 millions de dollars.

Nous allons bientôt proposer de nouveaux outils de promotion“, confie ainsi David Karp.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur