TV connectée : Intel explore la reconnaissance faciale à des fins publicitaires

Régulations

Intel, qui tente de se constituer un écosystème de TV connectée, explore la reconnaissance faciale à des fins de ciblage publicitaire.

Intel a des ambitions  dans le domaine de la télévision connectée.

Le fabricant de processeurs leader mondial développe une set-top box en y associant la reconnaissance faciale.

Un système de capteurs haute définition permettrait de déterminer l’âge et le sexe d’un téléspectateur en examinant sa morphologie. Objectif de cette identification : le ciblage publicitaire.

Un domaine surprenant dans lequel Intel semble investir. Mais cela reste un projet ou un bout de projet dans lequelon ignore les tenants et les aboutissants.

Cette initiative semble s’inscrire dans une volonté de concevoir un écosystème de service virtuel de télévision connecté aux Etats-Unis à partir des technologies Intel.

Dans ce même esprit, la firme IT de Paul Otellini  compte segmenter son écosystème télévisuel en des bouquets restreints d’émissions et de vidéo à la demande, classés par thèmes : sport, cinéma, documentaires, dessins animés, etc.

Alors que des câblo-opérateurs comme Comcast et des pure players comme Apple (Apple TV), Amazon et Google (Google TV) cherchent à monter en puissance dans la bataille pour le contrôle du salon numérique.

Tout comme de puissants producteurs de contenus audiovisuels comme  Disney et Time Warner.

Intel serait ravi de titiller le marché de la télévision par câble (100 milliards de dollars aux Etats-Unis).

Intel ne voudrait pas rater le coche de la “smart TV” comme cela a été le cas avec la mobilité (retard que le fondeur tente maintenant de combler).

La firme high-tech de Paul Otellini a déjà reculé dans ce domaine avec l’abandon de puces spécifiques.

Fin 2011, elle a fermé sa division Digital Home mais, à travers sa branche Intel Media business, elle continue d’explorer les pistes pour s’insérer sur ce marché de manière pertinente.

C’est le cas avec Comcast qui projette de fournir à ses clients un décodeur basé sur des puces x86 d’Intel et contrôlable par le biais d’un smartphone.

Crédit image : © Scanrail – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur