TV par satellite : Orange pourrait rivaliser avec Canalsatellite

Cloud

L’opérateur télécoms s’apprêterait à lancer une offre de télévision payante par satellite “pour compléter sa couverture ADSL”.

L’activité “contenus” chez France Telecom/Orange pourrait changer d’envergure rapidement. Selon Les Echos dans son édition en date du 24 janvier, le premier opérateur télécoms français envisage de lancer une offre de télévision payante par satellite destinée à ses clients.

Toujours selon le quotidien économique, France Telecom serait en train de négocier des capacités à deux grands opérateurs européens de satellite de télédiffusion (Eutelsat et SES Astra).

Une information qu’une porte-parole du groupe télécoms concerné a commenté dans la journée de jeudi lors d’un entretien avec l’AFP. Cette interlocutrice a indiqué à l’agence de presse que des discussions avec des opérateurs satellite ont été engagées dans ce sens.

“Une solution complémentaire”

Orange étudie toutes les solutions techniques qui lui permettent d’étendre sa couverture triple-play. “La diffusion satellitaire est une solution complémentaire à notre couverture ADSL.” Tout en précisant que “rien n’est arrêté à ce stade”.

Si le projet aboutit, ce serait une véritable déclaration de guerre à l’encontre du groupe Canal Plus, la filiale audiovisuelle du groupe Vivendi qui exploite Canalsatellite, le dernier bouquet TV par satellite en France après sa fusion avec TPS.

Bien que la porte-parole tend à temporiser cet élément (“L’objectif du groupe n’est pas de bâtir un concurrent frontal à Canal+, nous sommes d’ailleurs en discussion permanente avec eux”), le groupe Canal Plus va moyennement apprécier cette initiative. Rappelons qu’à travers ses services de télévision par ADSL, Orange commercialise les bouquets d’offres télé Canal Plus et Canalsat par ADSL

Le foot, programme crucial

Néanmoins, cette déclinaison satellite pourrait dépendre de plusieurs paramètres et notamment de l’issue des attributions des lots de diffusion télé des matches de la Ligue 1 de football pour la période 2008-2008-2012. Une procédure menée sous la houlette de la Ligue de Football Professionnelle et qui devrait s’achever d’ici fin janvier.

Hors, Orange a présenté sa candidature dans la totalité des douze “lots” (segmentation des services de diffusion télé des matches) : trois lots “premium”, trois lots “fans”, quatre lots magazines, lot multiplexe et lot mobile. Certes, l’opérateur n’est le seul en lice. En fonction des lots, on trouve naturellement Canal +, qui considère le football comme stratégique pour sa programmation, mais aussi SFR, France Télévisions, TF1-Eurosport, Direct 8 et Dailymotion.

Pour la publication de ses résultats du troisième trimestre 2007, Orange France a annoncé qu’il disposait de 975 000 clients à la télévision par ADSL, “un nombre qui a plus que doublé en un an”. Mais, l’opérateur ne peut pas proposer cette prestation à tous ses clients haut débit : l’accès à la télé par ADSL nécessitant d’être près d’un répartiteur.

En termes de marché global, seule la moitié environ des foyers français peut recevoir la télévision par l’ADSL. Avec une offre de TV par satellite, cette barrière technique serait levée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur