TV payante – contenus exclusifs : Orange fait fausse route

Cloud

Un rapport remis au gouvernement sur les exclusivités dans le secteur de la télévision payante (distribution, transport) pointe les errances d’Orange mais aussi celles du groupe Canal Plus.

En matière de stratégie de contenus exclusifs, Orange va trop loin dans l’intégration verticale et Canal Plus étouffe la télévision payante au regard de son poids sur le marché de gros.

Ce sont les deux principales prises de position du rapport* sur les exclusivités de distribution et de transport dans le secteur de la télévision payante remis au Premier ministre François Fillon.

La mission auprès du gouvernement avait débuté en octobre 2009.

En juillet 2009, l’Autorité de la concurrence avait déjà rendu un avis sur le sujet qui allait dans le même sens.

Faudra-t-il prévoir un cadre juridique spécifique pour une meilleure régulation de la télévision payante ? François Fillon devrait trancher “dans les prochaines semaines”.

Situation atypique et néfaste

Pour Orange, c’est l’intégration verticale entre les contenus et les réseaux associée à une stratégie d’exclusivité de transport pratiquée par Orange qui se révèle choquante.

Ainsi, Orange peut réserver à ses clients triple play des chaînes comme Orange Sport ou Orange Cinéma Séries sur son réseau dans une logique d’exclusivité.

Une situation atypique dans le monde de l’audiovisuel et des télécoms. Et jugé néfaste par ses concurrents qui y voit un moyen de capter de nouveaux clients avec du contenu exclusif sans possibilité d’offres alternatives.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur