TV sur mobile : début d’un test pour une diffusion hybride satellite et terrestre

Mobilité

Cette expérimentation, qui associe le Cnes, Alcatel et France Télécom, a pour but d’affiner l’approche technique.

Alcatel avait présenté le concept de Télévision Mobile Sans Limite lors de la dernière édition du 3GSM World Congress (voir édition du 17 février 2006). Ce projet a vocation à rendre la télévision sur des téléphones mobiles en milieu rural comme en ville en combinant des moyens de diffusion par satellite et des réseaux mobiles terrestres. Il bénéficie du soutien de la toute nouvelle agence de l’Innovation Industrielle (voir édition du 25 avril 2006). Maintenant, place aux expérimentations sur le terrain avec la collaboration du Centre national d’études spatiales (Cnes) et d’Orange France.

L’Agence Spatiale Française a choisi son site d’implantation – Toulouse et la région Midi-Pyrénées en l’occurrence – pour effectuer le premier test en environnement extérieur de ce dispositif technique d’un nouveau genre pour la télévision sur mobile. Celui-ci repose sur un système de diffusion hybride satellite et terrestre en bande S (1).

Pour les besoins de l’expérimentation, le satellite est simulé par un émetteur en bande S embarqué sur un hélicoptère à haute altitude. Il est complété par des répéteurs (2) au sol, installés sur une dizaine de sites d’Orange France.

Chaque partenaire a un rôle spécifique à jouer : le Cnes finance et pilote la conception et le déploiement du démonstrateur et supervise l’expérimentation. Orange fournit les sites pour les répéteurs terrestres tandis qu’Alcatel réalise les mesures de l’expérimentation. Eutelsat et SES Astra fournissent la capacité satellitaire nécessaire pour alimenter les répéteurs terrestres.

Le trio high-tech cherche à évaluer techniquement certains paramètres clés comme la forme d’onde sur la qualité de la transmission, le bilan de liaison, la diversité d’antenne, les codes de correction d’erreurs et l’utilisation d’une fréquence commune pour les parties satellite et terrestre de la solution. Le test devait initialement stopper en septembre 2006 mais il va finalement s’étendre jusqu’à la fin de l’année.

(1) La bande S, aussi appelée “S-UMTS”, est une bande de fréquences réservée aux communications satellitaires

(2) Répéteur : Réémetteur embarqué à bord des satellites, dont la fonction est de retransmettre les signaux reçus de la station de montée vers une partie précise du globe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur