TV5 Monde pris pour cible par le cyber-djihad

Sécurité
piratage-tv5monde

TV5 Monde a été victime d’un piratage informatique qui a touché son site Internet, ses comptes Facebook et Twitter… mais aussi ses onze chaînes TV.

Près de deux heures auront été nécessaires à TV5 Monde pour reprendre le contrôle de son compte Twitter et de sa page Facebook. Mais il faudra probablement, selon le directeur général Yves Bigot, « des jours » pour recouvrer totalement du piratage informatique dont la chaîne publique francophone a été victime ce mercredi.

Les réseaux sociaux n’étaient effectivement qu’une facette de cette attaque qualifiée d’inédite et « de grande envergure », en ce sens qu’elle a touché le site Internet de TV5 Monde tout en conduisant l’ensemble de ses canaux (9 généralistes et 2 thématiques) à virer à l’écran noir.

Il était environ 22 h à Paris lorsque les premières complications sont survenues. Des messages de propagande ont d’abord été publiés au nom de TV5 Monde sur Twitter (auprès de 285 000 abonnés) et Facebook (1,7 million de « like ») par des individus se revendiquant du Cyber Caliphate.

Ce collectif de hackers, qui se dit affilié à l’organisation État islamique, a déjà endossé la responsabilité de plusieurs attaques comme celles perpétrées successivement cette année contre Malaysia Airlines et Newsweek.

Hier soir encore, il a marqué son allégeance à Daech en détournant le slogan “Je suis Charlie” en “Je suis ISIS” (acronyme anglais pour Daech)… et en l’affichant sur le site Internet de TV5 Monde.

Les menaces se sont multipliées contre la chaîne, qui venait – hasard du calendrier ? – de lancer, en Asie-Pacifique et au Moyen-Orient, un canal dédié à « l’art de vivre à la française » sous l’impulsion du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Le jour même où le verdict coupable tombait pour le terroriste du marathon de Boston, les pirates s’en sont également pris aux soldats français engagés contre l’État islamique, en diffusant des documents présentés comme leurs pièces d’identité et leurs CV.

Entre deux vidéos de propagande, François Hollande était accusé d’avoir commis « une faute impardonnable » en menant « une guerre qui ne sert à rien », souligne Le Parisien.

Peu après minuit, TV5 Monde avait repris le contrôle de ses comptes sur les réseaux sociaux. La version mobile de son site Internet était partiellement accessible. Actionnaire principal, France Télévisions a proposé son aide pour rétablir une diffusion télévisuelle encore très perturbée à l’heure actuelle.

Directrice numérique de TV5 Monde, Hélène Zemmour évoque une attaque « historique, d’une ampleur inédite en trente ans ». À France Info, elle confie que le système informatique interne « est tombé, et nos programmes ont suivi ». L’inaccessibilité de la messagerie électronique a fortement compliqué la tâche pour contacter les équipes de Twitter et Facebook.

tv5monde-piratage

Crédit image : Andrea Danti – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur