Twitter en panne : série de bugs ou piratage ?

Marketing
twitter-attaque-panne-arret-out

Twitter est tombé partiellement en rade dans la journée de jeudi. Le réseau social évoque un lot de plantages. Mais un groupe de pirates revendique une attaque par déni de service.

Twitter a rencontré jeudi en fin de journée des défaillances de services.

Mais il est difficile d’en connaître la cause et l’ampleur car le réseau social communique peu.

“Il se pourrait que des utilisateurs aient des problèmes pour se connecter à Twitter”, précise-t-on sur le tableau de bord de l’état du réseau de la plateforme de micro-blogging.
“Nos ingénieurs sont au travail pour résoudre le problème.”

Difficile donc d’avoir une idée très claire sur ce qui a pu se passer pour les 140 millions d’utilisateurs de Twitter.

La société Internet précise néanmoins que la panne proviendrait d’une “série de bugs liés à un des composants de son infrastructure”.

De son côté, Reuters évoque une attaque par déni de service distribué (DDoS) menée par le groupe de pirates UGNazi (Underground Nazi Hacktivist Group).

Mais des experts en sécurité IT se montrent dubitatifs vis-à-vis de cet assaut revnediqué.

UGNazi  ont développé leur notoriété après avoir pris pour cible les sites du gouvernement américain, Google et plus récemment WHMCS, du nom d’un service de facturation en ligne.

Le groupe pirate aurait récupéré des éléments confidentiels reliés à 500 000 clients (mots de passe, numéro de cartes de crédit).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur